Carburants : la tendance de baisse de la consommation se confirme

Selon les derniers chiffres du Comité Professionnel du Pétrole (CPDP), les livraisons de carburants en février 2013 sur le marché français sont en baisse de 3,8 % par rapport à février 2012 (qui comptait une journée de plus) pour atteindre 3,69 millions de mètres cubes.

Cette évolution résulte d’une baisse de 8,7 % des livraisons de supercarburants sans plomb et d’une baisse de 2,7 % des livraisons de gazole. La part du gazole dans la consommation française de carburants a été de 81,6 % en février 2013.

En année mobile, entre mars 2012 et février 2013, la consommation française de carburants est de 49,77 millions de mètres cube, en baisse de 1,6 %. Durant cette période, la consommation de supercarburants a baissé de 6,8 % et celle de gazole a baissé de 0,3 %.

« Les données de consommation de carburants des deux premiers mois de 2013, en baisse de 3,5 % par rapport à la même période en 2012, ainsi que celle de 1,6 % observée en année mobile, confirment la tendance de baisse de la consommation française de carburants en France observée en 2012 », a indiqué Jean-Louis Schilansky, président de l’UFIP (Union française des industries pétrolières).

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Carburants : la tendance de baisse de la consommation se confirme"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Je reve
Invité

La différence d’un jour de conso d’une année sur l’autre prouve que cette conso n’a pas varié, ou si peu…

bolton
Invité

L’année bisextile était 2012, c’est donc l’année dernière que Février comptait 29 jours, et pourant la conso a baissée. (d’autant plus)

trimtab
Invité

Alors qu’on semble vendre moins de voitures, que c’est ‘la crise’, qu’on se serre la ceinture, qu’on fait de eco conduite à tous les étages (stages chauffeur routiers, chauffeur de bus etc), qui y ai des ‘précaires’ énergetique, que l’essence flambe parfois, que les voitures sont soi disant plus ‘performante’ etc etc et ON fait que – 1,6% en année mobile (!) alors là c’est moi qui rêve ! La ‘sobriété’ ne semble pas être le parfum de l’année ! Il y a du boulot ! trimtab

Sicetaitsimple
Invité

D’accord avec vous, l’effet crise n’est pas quantifié, et il explique peut-être à lui seul cette baisse de 1,6% en année mobile. N’oubliez pas tout de même que la population francaise croit toujours ( d’environ 0,5%/an ces dernières années), c’est un paramêtre à prendre en compte quand on regarde ce type de chiffre et surtout quand on compare à d’autres.

Legabiernoir
Invité

n’oublier pas les données de consommation des 2 premiers mois 2013 (-3,5%). qui reflète assez justement le marasme de l’industrie automobile annoncé depuis le début de l’année. La transition énergétique est surtout immaginée chez les autres, alors ne vous en faites pas, nous ne serons plus en mesure d’en profiter, car à la cadence avec laquelle nous perdons toutes nos industries, nous n’aurons bientôt plus les moyens de rouler dans une automobile. Vive la petite reine!!!

wpDiscuz