Carburants : les prix baisseront « jusqu’à 6 centimes » par litre

Le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, a annoncé hier une baisse des prix à la pompe allant jusqu’à "6 centimes" le litre, une mesure qui représenterait un manque à gagner de 300 millions d’euros pour l’Etat.

Le Groupe Total a décidé pour sa part d’abaisser le prix de ses carburants, applicable dès aujourd’hui et pour une durée de trois mois, de 3 centimes TTC/litre sur son réseau autoroutier et de 2 centimes TTC/litre sur l’ensemble du réseau en France métropolitaine, soit environ 2.000 stations Total, Total Access et Elf (**).

"En baissant le prix des carburants dans ses stations-service, Total s’associe à l’effort en faveur du pouvoir d’achat", a indiqué Philippe Boisseau, Directeur général Supply Marketing, la branche commerciale du groupe Total. "Cette contribution s’ajoute surtout à notre engagement au quotidien et sur le long terme, auprès de nos clients, pour adapter notre offre à leurs besoins. Le déploiement rapide du réseau Total Access en est une illustration".

Total développe en effet un réseau de stations – du nom de Total Access – qui, par l’accroissement du volume des ventes, devrait permettre de proposer des prix parmi les plus bas du marché. Avec en moyenne 40 nouvelles ouvertures chaque mois, ce réseau spécifique devrait atteindre 300 stations à fin 2012, avec un objectif planifié de 600 d’ici la fin de l’année 2013.

Ces réductions s’ajouteront donc à la réduction fiscale de 3 centimes décidée par le gouvernement. Au final, cela conduira ainsi à une baisse totale de 5 à 6 centimes TTC/litre sur les prix affichés. Ils représentent d’après la CLCV (association Consommation Logement Cadre de vie) une économie mensuelle maximum de 12 euros pour un consommateur devant faire 60 kms par jour, avec un véhicule consommant 7L (au 100kms) de sans plomb 95 et qui dépense aujourd’hui plus de 200 euros par mois.

 Carburants : les prix des baisseront "jusqu'à 6 centimes" par litre

 

[ Prix établis sur la base des prix à la pompe (moyenne France) relevés par la DGEC. Les composantes de ces prix sont établies sur les moyennes hebdomadaires du prix du brut et des cours de Rotterdam exprimés en euro par litre. ]

En attendant, le prix du carburant ne cesse de s’envoler. Le litre de gazole a battu la semaine dernière un nouveau record en France (1,4592 euro contre 1,4584 euro à la mi-mars). Le litre d’essence se rapproche peu à peu de son plus haut historique, à 1,6482 euro (SP95) et 1,6985 euro (SP98). Mais ces moyennes masquent les écarts de prix pratiqués entre les stations-service.

Où se situe la France parmi les autres pays européens ?

En analysant les chiffres fournis par la Commission Européenne de l’énergie, on s’aperçoit que le prix du Super 95 – par exemple – fluctue fortement d’un pays à l’autre.  (Voir la carte ci-dessous)

Carburants : les prix baisseront "jusqu'à 6 centimes" par litre

[ Cliquez sur la carte pour zoomer ]

Concernant la part de la taxation sur les carburants, la France se situe dans la moyenne européenne. Elle représente 55% du prix pour un litre de SP95 et de 47% pour un litre de gazole. Le Royaume-Uni obtient la palme d’or de la taxation avec respectivement  60% et 51% pour le SP 95 et le diesel. A contrario, il faut allez faire son plein à chypre pour bénéficier d’une taxation moins élevée : respectivement 42% et 39%. (Voir la carte ci-dessous)

 

Carburants : les prix baisseront "jusqu'à 6 centimes" par litre

[ Cliquez sur la carte pour zoomer ]


(**) Cette décision ne concerne pas les stations appartenant à des revendeurs à marque Total (214 stations) qui fixent librement leur prix.

Partagez l'article

 



Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
beuhji
Invité
beuhji

Dans quel sens il va falloir l’expliquer ?! Le pétrole et les autres énergies fossiles ne sont pas un bien commun de l’humanité, pour en avoir, il faut l’acheter à ceux qui en ont et qui ont pour seul intéret de vendre le plus cher possible. L’état français n’as pas de baguette magique et viens juste de reverser une partie des recettes des radars automatiques à nous pauvres automobilistes qu’on empèche de rouler …

Enpassant
Invité
Enpassant

Ne serait-il pas plus pertinent de garder ces recettes fiscales (on parle de 500 M€/an pour chaque centimes en moins ; soit dans le cas présent, 3 à 4 centimes seraient à charge des pouvoirs publics -le reste pour les pétroliers- ce qui ferait donC sur 2 mois la modique somme de 250 à 330 M€). Somme qui, selon le principe des vases communicants sera a trouver ailleurs !!!!!! Pour moi qui roule 15000 kms par an cela représentera 30 €… Soit donc … rien ou presque. En plus, il conviendrait d’augmenter le prix des carburants et non le baisser… Lire plus »

Solaar
Invité
Solaar

Il n’y a vraiment pas plus stupide, démago et inefficace que cette mesure ! D’une part cela va davantage profiter aux gros consommateurs (4×4, voitures de sport), et d’autre part dans 3 mois le problème de départ sera identique, avec 300m€ en moins dans les caisses de l’état. Je suis révolté par autant de nullité, d’incompétence ! Avec 300m€ la France aurait pu subventionner l’achat de 45 000 véhicules électriques à hauteur de 30%, suivre l’Allemagne et ses 200m€ sur 60 projets de stockage de l’énergie, isoler 10 000 logements-passoires thermiques à 100%, etc… Consternant

Pastilleverte
Invité
Pastilleverte

+1 ou encore plus…

gp
Invité
gp

Consternant en effet. En 2012, nos décideurs cultivent à ce point la ringardise et le manque d’audace que cette mesure, aussi démago qu’inefficace, a le mérite de faire réagir bcp de français dans le bon sens. Qui aurait pu penser un instant que la médiocrité et l’incompétence occupaient une telle place au sommet de l’Etat? Honte à vous Mrs les dirigeants. J’espère que vous ne trouverez jamais la descence de regarder vos petits enfants droit dans les yeux lorsqu’ils vous demanderont un jour : « Pourquoi vous n’avez rien fait alors que vous saviez et que vous étiez au pouvoir? »

Windman
Invité
Windman

Gauche ou droite je vois malheureusement que tout le monde applique la même politique, tout tou de suite et qu’importe l’après…. Nos cher dirigeants ont la mémoire courte car il y a peu, ce sont les mêmes qui critiquaient le fait que la droite est gelé les augmentations du gaz en période électorale. Le réveil fût brutal et il en sera de même pour le carburant….. Déplorable !!!!

bolton
Invité
bolton

« Comment ai-je pu voter pour des crétins pareils ! » Cette mesure était clairement annoncée par François Hollande, elle faisait partie de son programme. Vous avez du donc voter en connaissance de cause… Mais je suis d’accord avec vous, c’est une mesure stupide, (c’est une mesure populiste d’ailleurs je pense) …

zelectron
Invité
zelectron

quel gouvernement donner d’une main pour reprendre de l’autre, doit-on crier au génie ?

Jyf
Invité
Jyf

populiste n’est pas le mot; c’est de la démagogie pure et simple. Tout a commencé par le départ en vacances forcées d’un certain M. Hulot….

bolton
Invité
bolton

Effectivement le mot était mal choisi 🙂

jmdesp
Invité
jmdesp

Mon dieu, sur enerzine les gens ne sont jamais d’accord, quel que soit le sujet, il y en toujours la moitié pour, la moitié contre, comment pouvons nous faire pour qu’il y est un jour un truc au moins où ils soient tous du même avis ? Ah, j’ai une idée … 😉 (mieux vaut en rire !)

Jyf
Invité
Jyf

en l’occurence, sur cet article, il y a consensus

Jackber
Invité
Jackber

Il serait plus utile de mettre ces 300 m d’€ à disposition de fond de recherche pour mettre au poinr des moteurs moins consommateurs de carburant, 0.5l de gagné c’est certainement plus économique que 6ct de gagné pendant trois mois. Mais c’est moins électoralement vendeur!!!