Carrefour inaugure les premiers camions roulant au Biométhane

Le Groupe de distribution Carrefour a annoncé avoir testé ses premiers camions roulant au Biométhane carburant, issu des déchets de ses magasins, une initiative anti-gaspillage et en faveur des "énergies vertes".

En partenariat avec GNVERT**, le transporteur Perrenot et le constructeur Iveco, ces véhicules assureront les livraisons de marchandises d’une quinzaine de magasins Carrefour de la région lilloise.

Ainsi, les biodéchets produits par les hypermarchés (fruits et légumes abimés, pâtisseries, déchets carnés, déchets végétaux…) sont récupérés et traités dans une usine de méthanisation qui les transforme en biogaz. Epuré puis transformé en Biométhane carburant, ce biogaz est ensuite distribué dans les stations du réseau GNVERT et utilisé pour alimenter les véhicules de livraison Carrefour.

Carrefour inaugure les premiers camions roulant au Biométhane

Grâce à ce processus innovant, une quinzaine d’hypermarchés Carrefour de la région lilloise seront approvisionnés par trois camions roulant au Biométhane. Ce dispositif, en phase de test, permettra de livrer les magasins avec un bilan carbone neutre : "le recyclage des biodéchets donne la possibilité aux magasins de parvenir à l’autosuffisance énergétique pour leurs approvisionnements en marchandises."

L’expérimentation de ce nouveau mode de transport permet de réduire de 80% les émissions polluantes, de diminuer de moitié les nuisances sonores, de supprimer l’émission de particules fines et de lutter contre le gaspillage alimentaire, à travers le recyclage des déchets non consommables des magasins.

Cette nouvelle initiative locale s’inscrit dans la stratégie de développement durable de l’enseigne. Afin de réduire son impact environnemental, Carrefour travaille notamment sur la réduction des émissions polluantes de ses activités logistiques. A ce titre, l’enseigne a développé des modes de transport alternatifs (ferroviaire, fluvial), s’est équipée d’une flotte de camions moins polluants et plus silencieux, a optimisé leur remplissage et lancé des expérimentations sur des véhicules hybrides et 100% électriques.

** GNVERT est une filiale du Groupe GDF Suez

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Carrefour inaugure les premiers camions roulant au Biométhane"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mdr (jaune)
Invité

Décidemment la grande distribution n’a pas fini de nous étonner : après avoir rempli ses rayons de produits provenant de l’autre bout du monde (bonjour le bilan carbone), fabriqués dans des conditions sociales et environnementales catastrophiques (bonjour la catastrophe de Dacca), au détriment de milliers d’emplois sacrifiés en France au prétexte que “c ‘est bon pour le pouvoir d’achat”, voila que Carrefour se refait (enfin, tente) une virginité avec 3 camions moins polluants !!! Pfffff, c’est beau le progrès….

Louisro
Invité

Votre réaction est relativement lamentable. A vous lire, il ne vaut mieux ne rien faire, ne pas innover. Il n’y a pas plus vertueux que la méthanisation ! 1 Au lieu de jeter et brûler les déchets, vous les retraitez 2 Ces déchets servent à produire une énergie propre 3 Cette énergie remplace du pétrole. Que demander de plus ? Maintenant, il faut passer à une plus grande échelle, c’est tout.

Mdr (jaune)
Invité
Vous n’y êtes pas du tout ! Je ne critique pas la méthanisation (même si dans le cas de la méthanisation agricole, le principe repose sur une ressource issue d’une agriculture intensive et donc peut responsable et recommandable – cf.le lisier en Bretagne-), mais le fait que c’est le plus faux-cul des acteurs économiques qui est un des premiers à engager ce genre de démarche. Et puisque vous semblez vous interesser au problématiques environnementales, vous n’aurez pas manqué de remarquer que c’est justement dans la grande distribution qu’il y a le plus de gaspillage alimentaire (selon la seule étude officielle… Lire plus »
Enpassant
Invité

Si je comprends bien, Carrefour met en circulation 3 camions qui utilisent le gaspillage de produits livrés par 300 camions ? (7500 t de gaspillage / 25 tonne de charge utile par camion). C’est bien cela ????

climax1891
Invité

Le potentiel de production de biogaz en France va de 7 à 16 mlillions de TEP. Sachant que le transport des marchandises utilise environ 15,5 millions de TEP par an, il est raisonnable, avec le développement du transport ferroviare, du transport par péniches et des camions au biogaz, de se passer de pétrole pour le transport des marchandises. Source : Etude biogaz Etat des lieux et potentiel du biométhane carburant, 2009

Vivelafrance
Invité

il faut quand meme bien constater que cet emplatre sur une jambe de bois ne regle ni le probleme de l’environnement ni celui de la pauvrete (voire celui de la précarite dans la grande distribution). la cupidite des puissants (pleonasme ?), n a d egal que la cretinerie des couches laborieuses (re-pleonasme ?). Après tout avec le droit de vote au suffrage universel la demagogie est au pouvoir et l electeur-contribuable n’a que ce qu il “merite”…

Saint-fiacre
Invité

Bonjour, Lille métropole utilise déjà du biogaz de décharge pour faire rouler ses autobus (depuis longtemps) et utilise le biogaz des déchets ménagers dans ses réseaux urbains de gaz. Carrefour a eu la bonne idée de transposer à sa flotte. Ce qu’il faut maintenant, ce sont des plates-formes ferroviaires dans chaque ville afin de dimunuer le transport de transit sur les routes de France et utilisez plus habituellement le biogaz pour la flotte de camions de livraison (biogaz ou élec issue du biogaz )

wpDiscuz