Cartographie du solaire à concentration : Espagne (1)

Une centrale solaire thermique (ou centrale solaire thermodynamique ou encore heliothermodynamique) est une centrale qui concentre les rayons du soleil à l’aide de miroirs afin de chauffer un fluide caloporteur qui permet en général de produire de l’électricité.

Précurseur, l’Espagne est en pointe dans ce domaine.

 

 

Cartographie du solaire à concentration : Espagne

Cartographie du solaire à concentration : Espagne

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Cartographie du solaire à concentration : Espagne (1)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

en référence à post ce jour sur évolution CSPE et PV : une autre EnR (solaire, mais à concentration)qui mériterait des “aides” pour améliorer son efficacité. C’est pas aussi bien que la géothermie, ça gâche à peine moins le territoire que les ventilateurs, mais ça reste à la fois “centrale” sans être monstrueusement “EPRisé” (chouette, je vais me faire des amis chez les anti nuke)

michel123
Invité

En espagne ils ont eu l’intelligence de subventionner la bonne filière au lieu de s’engouffrer comme en france dans la filière photovoltaique au devenir incertain. Les centrales à concentration c’est 25% de rendement , une production qui peut continuer la nuit grâce à l’accumulation de chaleur et un prix de reviens du KW bien infèrieur à celui du PV

meminick
Invité
le photovoltaîque mais aussi le solaire à concentration et conversion thermodynamique sont plus complémentaires que concurents. Le PV est plus adapté à la production décentralisée et de petites puissances. Par contre alors que le PV est fondamentalement dépendant d’une filière technique très sophistiquée assez peu maitrisée par nos industriels, le solaire thermodynamique semble d’un accès plus aisé avec une très grande  multiplicité de solutions techniques. Ce qui apparait par contre clairement c’est le manque de stratégie lisible de nos pouvoirs public qui pratiquent apparemment plus une politique du coup par coup sans vision de l’avenir. L’Espagne est par contre fortement… Lire plus »
Samivel51
Invité

“Précurseur, l’Espagne est en pointe dans ce domaine.” Lapalisse n’aurait pas dit mieux!

Nadia33
Invité

La France aussi était un précurseur dans ce domaine dans les années 80, mais elle ne sera plus jamais en pointe hélas vu que le lobby nucléaire à empêcher le développement des énergies renouvelables pour étouffer toute concurence à long terme… Bref un beau gachis industriel et économique.

Pastilleverte
Invité

mais non nadia, vous n’avez pas bien compris : que ce soit les “pétroliers” ou les “atomistes”, le but est d’arriver à récupérer les nouvelles techniques d’EnR à bas prix, le développement ayant été fait par d’autres, et d’intégrer ces nouvelles sources de chiffre d’affaires et de profits, éventuellement via des filiales, pour des volumes qui resteront longtemps minoritaires chez eux (voir PV et BP, éolien et Total, toutes EnR et l’ex CEA etc…).

Guydegif(91)
Invité
Oui, vous avez raison: ”La France aussi était un pays précurseur…” et sait l’être par moment sauf qu’on se fait trop souvent ”bouffer les inventions françaises” par d’autres pays ou sociétés plus intelligents ou plus déterminés, voire plus efficaces à ”convertir de la R&D en industrialisation”, car même si le précurseur, homme ou femme de R&D est chez nous…ce n’est pas pour autant que l’industrialisation et les retombées positives soient chez nous. A preuve, 2 exemples: 1) la ”Carte à puce”, inventée par Daniel Moreno, français, en France …a été développée / industrialisée sous la houlette d’autres dont IBM, hors… Lire plus »
wpDiscuz