Enerzine

CEA Saclay, symbole du renouveau des scientifiques

Partagez l'article

Le mercredi 5 juillet, M. Thierry Breton, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie a signé le contrat d’objectifs Etat-CEA qui fixe des orientations et des objectifs pour les programmes civils du CEA sur la période 2006-2009. La signature a eu lieu dans le nouveau bâtiment siège du CEA à Saclay qui a été inauguré par les Ministres à cette occasion.

En déplaçant sa direction générale depuis son siège parisien de la rue de la Fédération, dans un nouveau bâtiment, construit sur le site du CEA Saclay, le CEA s’installe au cœur d’un des hauts lieux historiques du CEA, sur un des sites de recherche les plus emblématiques par sa reconnaissance au sein de la communauté scientifique internationale. Cette installation porte un symbole fort du renouveau des activités scientifiques du plateau. Avec les démarrages des programmes de recherche Soleil, Neurospin et Digitéolab, ainsi que du pôle de compétitivité System@tic et des nouvelles opportunités créées par la nouvelle loi sur la recherche, le plateau de Saclay est un lieu porteur d’avenir pour la recherche et l’innovation.

Le contrat d’objectifs Etat-CEA est le fruit d’une étroite et confiante collaboration entre le CEA et ses ministères de tutelle (ministères en charge de la Recherche, de l’Industrie et du Budget). Il traduit tout d’abord la reconnaissance de son positionnement stratégique autour de deux grands axes : les énergies non émettrices de gaz à effet de serre, parmi lesquelles figurent le nucléaire (fission et fusion), ainsi que les technologies pour l’information et la santé.

Le troisième axe stratégique du CEA portant sur la Défense et la sécurité globale, qui n’est pas intégré dans le présent contrat, a par ailleurs fait l’objet d’une validation par l’Etat selon une procédure distincte.

Dans ces trois domaines essentiels pour le pays, le CEA joue un rôle unique en assurant une bonne articulation entre la recherche, l’innovation et l’industrie, porteuse de développement économique et de création d’emplois. Organisme de recherche à vocation principalement technologique, le CEA s’appuie sur une forte composante de recherche fondamentale, représentant un tiers de ses moyens affectés aux programmes, qui est confortée dans le présent contrat.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz