Cellule solaire : une technique de nanomoulage à faible coût

Le nanomoulage (nanomoulding) a gagné en importance dans le domaine du photovoltaïque, comme l’absorption de la lumière du soleil par des cellules solaires capables d’être considérablement améliorées gràce à de nouvelles méthodes d’ingénierie (cf. nanostructure photonique).

Le groupe du professeur Christophe Ballif (PV-LAB – Photovoltaïque et Thin Film Electronics Laboratory – Suisse) a établi un processus qui permet d’une façon précise, de réaliser des nano-échantillons de film d’oxyde de zinc à grande échelle et à faible coût.

Ils ont ainsi appliqué ces films d’oxyde de zinc nanomoulés sur des électrodes transparentes qui intègrent au final des cellules solaires en silicium amorphe. Selon les scientifiques du PV-Lab, ces dernières ont démontré une excellente efficacité de conversion initial de l’ordre de 10,1%.

Dans la quête de trouver des collecteurs de lumière toujours plus efficaces, les chercheurs prévoient que le nanomoulage permettra à l’avenir de développer et d’intégrer de nouvelles structures nanophotoniques.

Cellule solaire : une technique de nanomoulage à faible coût

Voir l’explication (très) pointue (en anglais) à cette adresse >>> ICI

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz