Cellules solaires : le CEA vise les 20% de rendement

Jusung, l’un des premiers fournisseurs mondiaux d’équipements pour les fabricants de semi-conducteurs et des technologies couches minces, et le CEA Liten (Laboratoire d’innovation pour les technologies des énergies nouvelles et des nanomatériaux) ont signé un accord de collaboration d’une durée de deux ans pour le développement de cellules solaires silicium à haut rendement (supérieur à 20%).

Les deux partenaires vont mettre en commun leur savoir faire : Jusung apportera son expérience dans le développement d’équipements spécifiques aux technologies couches minces pour cellules solaires et LCD grande surface et le CEA Liten, son expertise dans la  recherche sur le solaire photovoltaïque, la maitrise des micro/nanotechnologies et les nanomatériaux.  Il s’agit à terme d’accélérer le développement  de la filière solaire grâce à une haute productivité et une meilleure maîtrise des coûts.

D’un montant global d’environ 7 millions d’euros, cet accord devrait leur permettre de mettre en œuvre très rapidement une nouvelle filière technologique basée sur le concept de l’hétérojonction* pour la production de cellules solaires au rendement sont supérieur à 20 %. Un nouvel équipement sera installé prochainement à l’INES (Institut national de l’énergie solaire) en Savoie, institut au sein duquel le CEA Liten a regroupé l’ensemble des ses équipes dédiées à la recherche et développement sur l’énergie solaire.

Yeong Gon Lee, Executive Vice President de Jusung, a souligné l’importance pour sa société de ce rapprochement avec un centre de recherche technologique européen tel que le CEA, tandis que Didier Marsacq, directeur du CEA Liten a fait part de  l’intérêt de collaborer avec un équipementier pour avancer rapidement dans la recherche sur les cellules solaires silicium à haut rendement.

Depuis 2004, le Liten, mène des travaux de recherches sur l’amélioration du rendement des cellules photovoltaïques en silicium. L’effort porte essentiellement sur l’optimisation des procédés de fabrication des cellules sur silicium multi cristallin et plus récemment sur l’introduction de nouveaux concepts issus des micro et nanotechnologies. Ce laboratoire ouvert aux industriels est doté d’équipements de pointe semi-industriels pour assurer un transfert rapide des technologies et procédés développés.

Grâce à ces recherches, le CEA Liten a acquis un savoir faire dans le développement de cellules solaires ayant des rendements proches de 17 % à 18 % selon les caractéristiques du silicium employé.

* Hétérojonction : association de 2 matériaux semiconducteurs (silicium cristallin et  silicium amorphe) dont la jonction permet d’augmenter le rendement de conversion d’une cellule photovoltaïque. L’hétérojonction nécessite un développement technologique spécifique plus poussé que  de l’homojonction. Cette dernière  technique, plus classique, est utilisée pour produire l’effet photovoltaïque en associant deux zones du même matériau.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Cellules solaires : le CEA vise les 20% de rendement"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trudejp
Invité

Hétérojonction ? Quelle différence avec l’ approche déja appliqué par SANYO dans ses panneaux HIP et HIT (Hétérojunctin with Intrinsic Thin layer) et même avec des modèles ‘bifacial’ produisant même en partie sur la face ‘cachée’ par ‘reflection’ de la ‘lumière’ ambiante. JPT

Guydegif(91)
Invité

Il s’agit d’accélérer le développement de la filière solaire grâce à une haute productivité et une meilleure maîtrise des coûts…Excellente initiative ! CEA INES, même combat ! Persévérance et perspicacité ! Bon courage pour aboutir rapidement pour notre bien à tous et celui le notre planète ! A+ Salutations Guydegig(91)

wpDiscuz