Centrale au charbon de Moorburg : l’Allemagne devant la Cour de justice

La Commission européenne a saisi récemment la Cour de justice d’un recours contre de l’Allemagne au motif que celle-ci n’a pas respecté les exigences de la directive «Habitats» en ce qui concerne l’autorisation d’une centrale au charbon à Hambourg / Moorburg.

Le projet en question risque en effet d’avoir des répercussions négatives sur plusieurs espèces de poisson protégées, notamment le saumon, la lamproie de rivière et la lamproie marine, qui passent à proximité de la centrale lorsqu’elles migrent de la mer du Nord vers une trentaine de sites Natura 2000 sur l’Elbe, en amont de Hambourg.

Le processus de captage de l’eau utilisée pour refroidir la centrale porte préjudice à ces espèces.

Au moment de l’autorisation de la centrale, l’Allemagne n’a pas procédé à l’évaluation appropriée requise par la directive et n’a pas envisagé d’autres processus de refroidissement qui pourraient éviter la mort des espèces concernées protégées. L’Allemagne a reçu un avis motivé à ce sujet en novembre 2014.

Étant donné son refus persistant de procéder à une évaluation des alternatives viables, la Commission européenne a décidé de former un recours contre l’Allemagne devant la Cour de justice de l’Union européenne.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz