Enerzine

Centrale de Baraka (EAU) : accord pour la fourniture d’uranium enrichi

Partagez l'article

En marge du forum économique russo-arabe lancé le 17 décembre 2012 à Dubaï, le Directeur général de l’agence nucléaire russe Rosatom (Sergeï Kirienko), et le Ministre de l’Energie des Emirats Arabes Unis (Mohammed Al Hamli), ont signé un important accord de coopération dans le nucléaire civil.

Devant servir de base aux futurs contrats commerciaux entre les deux pays, il doit permettre "de faciliter et de renforcer la coopération avec le gouvernement et les entreprises russes dans le domaine de l’énergie nucléaire civil" a déclaré M. Al Hamli.

Première application de cet accord : la mise en oeuvre du contrat signé en août 2012 entre l’agence émiratie du nucléaire (ENEC) et Techsnabexport (Tenex), la filiale de Rosatom, pour la fourniture, la conversion et l’enrichissement d’uranium pendant 15 ans, afin d’alimenter la future centrale de Baraka.

Ce projet de 18,6 milliards de dollars remporté en 2009 par le coréen Kepco, sera constitué de 4 unités (APR 1400), d’une puissance totale de 1.400 MW. Le premier réacteur nucléaire de génération III est prévu pour être lancé en 2017.

Les livraisons par Tenex pourront donc commencer en 2014. Avec celles du canadien Uranium One (détenu à 51% par Rosatom), elles représenteront, selon le Ministre Al Hamli, "près de la moitié des besoins de l’industrie nucléaire des Emirats" estimée à 3 milliards de dollars.

D’ici à 2020, l’énergie nucléaire devrait assurer un quart des besoins en énergie des Emirats Arabes Unis.

** Image : ENEC – chantier de Barakah lancé en juillet 2012


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "Centrale de Baraka (EAU) : accord pour la fourniture d’uranium enrichi"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Dan1
    Invité
    Hou, hou les antinucléaires, y-a personne ? ça ne vous intéresse pas des exportations de nucléaire russe aux EAU ? Qu’est-ce qu’il vous faut pour réagir : AREVA, EDF ? Même si votre passion exclusive et dévorante est le nucléaire français, vous pourriez au moins faire un effort pour donner le change en réagissant. Là, on pourrait croire que le nucléaire russe est le cadet de vos soucis et qu’ils ont bien le droit d’exporter ce qu’ils veulent à qui ils veulent; Le seul danger pour la planète c’est les exportations de nucléaire français ? Je ne vais quand même… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    Je réitère mon appel : N’y-a-t-il pas un antinucléaire de permanence pour nous faire un petit commentaire. Pas besoin de 50 lignes à la Lionel, juste un petit commentaire pour s’offusquer que les Russes transfèrent du nucléaire aux EAU. C’est trop demander ?

    Momo1
    Invité
    Ce qui est rigolo ds cette affaire , c’est que ce sont les Coreens ( du sud , ne ns affolons pas ! ) qui ont recupere la livraison clefs en mains , que ce sont les Russes ( et Russo Canadiens ) qui vont leur fournir les coeurs combustibles et leurs retraitements ( donc ts les transferts qui vont avec entre les EAU et la Russie ) …. et Areva qui va fournir les systemes de controle-commandes pour questions de securite ! ….il va leur rester le beton et les cuves en « ferraille « , peut-etre s/ s traitees au… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    Bonjour momo et bonne année 2013. Il me semblait bien que le nucléaire français ne pouvait pas être absent de cette manip… puisque de toute façon, il est rsponsable de tous les maux de la terre. Bon maintenant qu’on tient la participation d’AREVA dans cette sombre affaire, y-aura-t-il un antinucléaire de disponible pour distiller un commentaire désobligeant ??

    Sicetaitsimple
    Invité

    A ma connaissance, le parapente est peu pratiqué aux EAU. Peut-être y a-t-il là une opportunité de développement pour des entreprises innovantes? Il faudrait simplement quelques pionniers qui acceptent de se lancer?

    Dan1
    Invité

    Bon alors, y-a pas un pilote allemand de paramoteur pour aller faire un tour aux Emirats pour voir si les centrales émiraties vendues par les Coréens et alimentées par le Russes sont plus sûres que les centrales françaises ? Ce coup-ci, peu de risque en cas de turbulence, puisqu’il aura la baraka. Ou bien faut-il que ce soit les « pronucléaires » qui s’en chargent ?

    wpDiscuz