Centrale nucléaire : La Russie presse la Bulgarie de se décider

Alors que l’équipementier russe Atomstroiexport a déjà achevé l’assemblage du réacteur pour le premier bloc de la centrale de Béléné, selon le contrat initialement prévu, le gouvernement Bulgare fait à nouveau volte-face.

Après avoir limogé la semaine dernière, son ministre de l’Energie, le Premier ministre bulgare, Boïko Borissov a annoncé que son pays achèterait un réacteur nucléaire russe. Dans de précédentes déclarations, il s’était opposé à la réalisation d’autres centrales nucléaires russes dans son pays.

Ce fut le cas en février, quand les Etats-Unis ont pressé la Bulgarie de diversifier ses sources d’énergie. Craignant de se voir fermer les portes de la Maison Blanche, Boïko Borissov s’était dit réceptif aux conseils des alliés de son gouvernement à Bruxelles et Washington, affirmant que le projet de centrale de Béléné renforcerait la dépendance énergétique de son pays vis-à-vis de Moscou.

Aujourd’hui, c’est la Russie qui presse la Bulgarie de faire connaître une fois pour toutes ses intentions. "Nous attendons que le gouvernement bulgare nous informe de sa décision définitive" a officiellement déclaré hier Serguei Kirienko, le dirigeant de Rosatom, l’agence nucléaire russe, pointant du doigt les déclarations contradictoires. "Si la décision est de construire la centrale, nous la ferons. Si le gouvernement bulgare décide qu’il n’a pas besoin d’une centrale nucléaire, ce ne serait pas un grand problème pour nous".

Rosatom a reçu d’autres engagements, concrétisés notamment par la signature prochaine de 2 contrats entre Moscou et Minsk pour le lancement des travaux de la centrale nucléaire biélorusse. Financée à 90% par un prêt russe de 10 milliards de dollars, avec une échéance de 15 ans, la centrale nouvelle génération de 2.000 MW comptera deux réacteurs, prévus pour être lancés en 2016 et en 2018.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Centrale nucléaire : La Russie presse la Bulgarie de se décider"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
einstein30
Invité

pas de commentaires des anti-nuk ,donc j’en deduis que ceux-ci sont en vacances ou alors ce type d’information ne les interressent pas ; c’est dommage

Dan1
Invité

Ben, faut les comprendre aussi, c’est pas du nucléaire français donc c’est pas aussi aussi dangereux. Fermons Fessenheim d’abord (donc entre 2012 et 2017) et après on verra !

wpDiscuz