Centrale solaire : mise en service d’Helioenergy 1

Alors que le soleil brille plus de 300 jours par an dans le sud de l’Espagne, une infime partie de cette énergie naturelle et renouvelable sera désormais captée par une centrale solaire thermodynamique située près de Séville.

Mise en service la semaine dernière (jeudi 1er septembre) Helioenergy 1 a été développée conjointement par l’allemand E.ON, l’un des plus grands énergéticiens privés mondiaux et Abengoa, une société espagnole spécialisée dans les centrales solaires à concentration.

Sa soeur jumelle construite à l’identique, Helioenergy 2, devrait elle aussi être opérationnelle au plus tard cette année.

Le rôle de chaque intervenant s’avère complémentaire. D’un côté, Abengoa apporte son expertise dans la technologie solaire et l’exploitation des centrales solaires, tandis que E.ON apporte son savoir faire dans la construction de centrales électriques conventionnelles et son expérience opérationnelle.

Depuis la présentation du projet en novembre 2008, il aura donc fallu presque 3 ans pour que les 2 installations évaluées globalement à 550 millions d’euros sortent de terre.

La taille des deux centrales thermiques solaires restent assez impressionnante, car elles s’étendent sur près de 220 hectares. La zone qui correspondant ainsi à plus de 300 terrains de football est le siège de 121 000 miroirs qui concentrent la lumière solaire afin de produire de la vapeur à une température d’environ 400 degrés. La vapeur actionne ensuite deux turbines d’une puissance unitaire de 50 MW dans l’objectif de générer de l’électricité.

Cette énergie renouvelable couvrira à terme les besoins énergétiques de 52 000 ménages et empêchera l’émission dans l’atmosphère de 63.000 tonnes de CO2 chaque année.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Centrale solaire : mise en service d’Helioenergy 1"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
airsol
Invité

100 MW sur 220 hectares et 550 millions d’euros

Lionel_fr
Invité

Oui ça ne plaide pas pour le thermique puisque le PV est à 2€ le W. Si la chaleur était stockée pour produire après le coucher du soleil , il y aurait un avantage difficile à évaluer mais ce n’est pas le cas semble-t-il

mataux
Invité

Bonjour, Il semble qu’il y ait un stockage de l’energie (pour fonctionnement continu) A noter que cette centrale a en partie été financé par une banque française.

wpDiscuz