Enerzine

Chaleur renouvelable en IDF : lancement des appels à projets 2014

Partagez l'article

Dans le cadre des premières sessions des appels à projets « Solaire thermique » et « Pompes à chaleur » franciliens, la Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME a retenu et financé 44 projets lauréats.

La quatrième session de l’appel à projets « Solaire Thermique » et la cinquième session de l’appel à projets « Pompes à chaleur » s’adressent aux maîtres d’ouvrages publics et privés souhaitant bénéficier d’un accompagnement technique et financier pour développer une installation de chaleur renouvelable.

Les projets éligibles dans le cadre de l’appel à projet « Pompes à chaleur » sont classés en trois catégories : les pompes à chaleur sur eau de nappe et eau de rivière, les pompes à chaleur sur champ de sondes, les pompes à chaleur sur eaux usées.

Un contexte francilien particulier

La région francilienne est fortement urbanisée, avec un parc de bâtiments vieillissants et énergivores, car construits pour une grande majorité avant 1975 sans prise en compte des règles thermiques. Les logements franciliens consomment annuellement près de 86 400 GWh, soit 36 % du bilan énergétique régional, avec 72 % de l’énergie consommée consacrée au chauffage. Le secteur tertiaire consomme quant à lui 55 200 GWh, soit 23 % du bilan énergétique régional, avec plus de la moitié de l’énergie consommée consacrée au chauffage.

Les consommations d’énergie de ces deux secteurs sont largement couvertes par les énergies fossiles fortement émettrices de gaz à effet de serre : le fuel et le gaz naturel. Ces secteurs émettent le quart des émissions totales de gaz à effet de serre de l’Ile-de-France.

L’exercice prospectif « scenario 2030-2050 » réalisé par l’ADEME en 2013 montre qu’il est possible d’atteindre le facteur 4, en diminuant par 2 notre consommation d’énergie et en portant la part des énergies renouvelables à 35% en 2030 puis 55% en 2030, tout en faisant de l’efficacité énergétique notre priorité absolue. Ce travail permet à l’Agence de proposer une voie possible pour la transition énergétique en France, basée sur des scénarios énergétiques et climatiques volontaristes axés sur la maîtrise de la consommation d’énergie et le développement de l’offre d’énergies renouvelables.

Sur le terrain, le nouveau modèle énergétique français est déjà en marche.

Le pôle « Transition Energétique » de la Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME accompagne et initie en effet depuis plusieurs années des projets visant à réduire les consommations d’énergie et à développer les énergies renouvelables, notamment dans le secteur du bâtiment. Malgré un important travail sur la baisse des consommations énergétiques, la part que représente l’Eau Chaude Sanitaire reste encore très importante. C’est dans ce contexte que sont lancés aujourd’hui la 4ème session de l’appel à projets « Solaire thermique » et la 5ème session de l’appel à projets « Pompe à chaleur »

L’efficacité environnementale et économique recherchée

La Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME souhaite aider la réalisation de projets présentant les meilleures performances environnementales, énergétiques et économiques. Le caractère innovant et reproductible en Ile-de-France des projets sera également pris en compte. Les modalités de l’aide Les lauréats devront mettre en place un comptage énergétique précis et fournir à la Direction régionale les relevés de production d’énergie durant la première année de fonctionnement.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Chaleur renouvelable en IDF : lancement des appels à projets 2014"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Lafleur
    Invité

    Le pull en cachemire non !!!!!!!!!!!!!

    wpDiscuz