Enerzine

Challenger : première dans le domaine de la rénovation énergétique (II)

Partagez l'article

En 2014, le siège de Bouygues Construction sera à la pointe du confort et de la modernité, et surtout conforme aux normes environnementales les plus exigeantes, l’objectif étant de diviser par dix la consommation d’énergie sur le site.

Cette démarche passe par une meilleure isolation des bâtiments, mais aussi une production locale d’électricité, en utilisant l’énergie du soleil ou de la terre (géothermie).

A terme, Challenger servira de vitrine commerciale pour les clients et de terrain d’expérimentation de solutions dans le domaine de l’énergie. Pour attester de la qualité des démarches environnementales mises en œuvre, Challenger vise une triple certification : HQE®, LEED® et BREEAM®.

En 2014, Challenger sera une référence en matière de gestion environnementale grâce aux dispositifs éco-efficients de récupération, de préservation et de transformation des énergies.

Le cockpit, plateforme de pilotage et vitrine de démonstration :

Le cockpit est un nouveau bâtiment, en construction au nord du parc de Challenger. Grâce à un système de comptage interactif de gestion de patrimoine, le cockpit permettra de suivre en temps réel les consommations d’eau et d’énergie du site ainsi que les températures de ses différents espaces de travail et de vie. Le cockpit aura aussi une vocation pédagogique et commerciale, permettant de voir et comprendre les dispositifs les plus innovants de Challenger : systèmes géothermiques et photovoltaïques, traitement et recyclage de l’eau…

Challenger : première dans le domaine de la rénovation énergétique (II)

La modernisation et l’extension des espaces de travail et de vie sont au cœur de la rénovation de Challenger. L’objectif est de créer un cadre de travail plus agréable pour les collaborateurs. Au-delà d’un confort amélioré, les espaces intérieurs et extérieurs adopteront une signalétique renouvelée. Les nombreux aménagements intérieurs visent à augmenter le confort acoustique, thermique, visuel et sanitaire. Les changements seront validés par un acousticien afin de garantir le calme nécessaire à la concentration de chacun. Armoires et box seront recouverts de panneaux spécifiques en bois pour absorber les sons, des dalles seront posées aux plafonds afin d’atténuer les bruits.

Challenger : première dans le domaine de la rénovation énergétique (II)

Le confort thermique

La climatisation et la ventilation des locaux seront améliorées grâce à l’installation de façades ventilées et à des dispositifs de traitements d’ambiance plus performants et plus silencieux. Un tout nouveau système de climatisation, une première mondiale, a été conçu avec des industriels. Il présente un débit d’eau variable, alors que les appareils de DRV (Débit de réfrigérant variable) sur boucle d’eau vendus actuellement sont à débit constant. Il permet de réduire la consommation d’énergie, tout en maintenant un bon niveau de confort pour les collaborateurs. De plus, les nouveaux réseaux aérauliques pour le chauffage et la climatisation des locaux sont adaptés aux exigences sonores.

Des diffuseurs linéaires seront installés le long des façades pour limiter la sensation de paroi froide. En zones centrales, des diffuseurs à jet hélicoïdal à fort taux d’induction permettront de réduire la vitesse de soufflage, et donc la sensation d’inconfort liée aux courants d’air froid.

Challenger : première dans le domaine de la rénovation énergétique (II)

Un récupérateur d’énergie permettra de traiter l’air neuf introduit dans le bâtiment et de réduire la consommation d’énergie en hiver de 75 à 85%.

Les façades : pour retrouver leur état d’origine, les 15 000 m² de façades en béton seront traitées et blanchies avant d’être protégées, afin de limiter les impacts climatiques et temporels. De plus, la majeure partie des façades existantes sera démontée et remplacée par une double paroi vitrée ventilée naturellement. Ces parois (plus de 24 000 m²) optimisent l’isolation des lieux, par un échange d’air entre l’extérieur et l’intérieur dans toute la façade. Elles garantissent, en toutes saisons et sans intervention humaine, un meilleur confort thermique et une performance énergétique renforcée.

Des espaces de stationnement optimisés

Avec 15 000 visiteurs accueillis, de manière ponctuelle, chaque année et la transformation des parkings des Triangles Nord et Sud en bureaux, optimiser les aires de stationnement de Challenger est capital. Avec plus de 400 places supplémentaires, ils pourront abriter 200 véhicules électriques. Bénéficiant d’une bonne intégration architecturale, ils seront ventilés naturellement.

Cette démarche est indissociable du Plan de Déplacement d’Entreprise de Bouygues Construction, visant à développer l’utilisation de modes de déplacements plus écologiques. Entre autres mesures, la desserte de Challenger a été accrue par un renforcement des navettes avec la gare de Saint-Quentinen-Yvelines. Par ailleurs, le recours au covoiturage est encouragé, les déplacements professionnels sont limités…


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz