Chantier de centrale solaire à cycle combiné (ISCC) en Chine

Le groupe Hanas New Energy (Hanas) a annoncé avoir commencé le 12 octobre dernier la construction d’une centrale solaire à cycle combiné (ISCC) de Gaoshawo, à Ningxia – province du Yanchi – en Chine.

La technologie solaire à concentration qui est reconnue comme étant une technologie "propre, efficace, stable et fiable", va voir le jour progressivement sur le territoire chinois. Ce projet qui représente le premier projet de centrale solaire à cycle combiné d’Asie semble être d’une grande importance en termes de développement stratégique et d’innovation dans le secteur chinois de l’énergie solaire.

La centrale ISCC, financée par Hanas et construite en collaboration avec la North China Power Engineering et Siemens, devrait être opérationnelle en octobre 2013.

Avec un investissement de 2,25 milliards RMB (environ 346 millions de dollars) et une capacité prévisionnelle de 92,5 MW, cette centrale constituerait une alternative à la production traditionnelle d’énergie solaire, tout en exploitant des installations de stockage, en combinaison avec des turbines à combustion afin de maximiser l’utilisation de ressources d’énergie solaire.

La centrale intègre des générateurs thermiques solaires associés à des générateurs à turbines à gaz pour créer le système de goulottes ISCC, qui est censé améliorer l’efficacité énergétique. Cette dernière devrait en effet augmenter l’efficacité thermique de 70 % à 80 %, en utilisant pleinement l’énergie solaire comme source de chauffage et le gaz de combustion haute température.

Par ailleurs, les modifications en termes de système de production du projet seraient compatibles avec des pointes et des baisses de réseau et seraient plus proches de la production d’énergie thermique traditionnelle, permettant une meilleure gestion et connexion au réseau. Le système fonctionne à une charge comprise entre 30 % et 100 % par jour, en réduisant les interruptions fréquentes et en augmentant la durée de vie des unités grâce à l’ajustement de valeur de sortie.

« Le coup d’envoi du projet Hanas marque l’autonomie de la région, qui va de l’avant vers une nouvelle technologie de l’énergie solaire », a précisé la National Energy Administration dans une lettre de félicitations. « Le projet servira en tant que modèle important pour la conception, la construction, l’exploitation et la gestion des projets de centrales thermiques solaires en Chine, et va se positionner comme un projet pilote d’énergie solaire thermique faisant appel à une technologie sophistiquée et à une bonne économie ».

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Chantier de centrale solaire à cycle combiné (ISCC) en Chine"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Wilfried
Invité

Cette combinaison solaire thermodynamique + gaz commence à se développer dans les pays qui posèdent à la fois soleil et gaz. Ceci est valable dans le sud de la France, le sud-est en particulier qui manque d’électricité locale. Des études pourraient être entreprises pour la réalisation associant solaire thermodynamique et biogaz en PACA.

wpDiscuz