Chauffage au bois : + 40 % d’appareils vendus en 2006

En 2006, le marché des ventes d’appareils de chauffage au bois a dépassé les 570 000 unités (contre 408 000 en 2005).

La tendance à la hausse observée depuis 1999 s’est accentuée avec l’augmentation du crédit d’impôt pour les énergies renouvelables. Cette tendance devrait se poursuivre avec les hausses successives du prix des énergies.

La période 2000-2006 correspond à un renouveau pour la filière bois-énergie. En effet, entre 1985 à 1999, les ventes d’appareils de chauffage au bois ont été divisées par deux, pour stagner autour de 235 000 unités/an. Entre 2000 et 2004, le nombre d’appareils vendus a augmenté en moyenne de 5 % par an.

Avec + 23 % de ventes d’appareils en 2005 (+ 82 000 appareils) et + 40% en 2006 (+160 000 appareils), le marché domestique du chauffage au bois connaît enfin le développement attendu.

Parallèlement, les ventes de cheminées (foyers ouverts), qui ne sont pas considérées comme des appareils de chauffage, restent constantes depuis dix ans
(95 000 unités/an).

Cette relance des ventes d’appareils à bois se fonde sur l’existence de deux types de clientèle :

• celle pour qui le critère économique reste prédominant et qui, avec la hausse constante du prix des énergies fossiles, adopte le chauffage au bois en appoint d’une autre source d’énergie ;

• celle pour qui le bois énergie symbolise de plus en plus la qualité de vie. Les manufacturiers répondent à ce « besoin » en mettant sur le marché des
appareils plus attractifs, d’un point de vue esthétique notamment.

(src : Ademe)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz