Chauffage vert pour la plus haute tour d’Europe

Plantée au coeur du centre des Affaires de Moscou, la Tour de Russie devrait être, en 2012 le plus haut bâtiment d’Europe et l’un des plus hauts du monde. Visible depuis le centre de la capitale Russe, elle devra être en outre un modèle énergétique.

La tour prévoit d’accueillir toutes sortes d’activités : bureaux, commerces, logements, espaces de loisirs, et même une patinoire.

Ce modèle de "ville verticale", en vogue pour la conception de ce type d’édifice de très grande envergure, permet, en réunissant les activités en un même ensemble, de limiter au maximum les besoins en transports.

Avec une hauteur de 612,2 mètres, la tour sera le plus haut bâtiment d’Europe, et le second dans le monde, après le Burj Dubai (qui devrait être achevé en 2009). 118 étages, 101 ascenseurs, pour une capacité d’accueil de 30 000 personnes. 38% de l’espace sera situé en sous-sol.

L’innovation énergétique du bâtiment réside dans son "cycle énergétique" : un circuit d’eau chaude qui parcourt le bâtiment, permettant de réguler la chaleur à l’échelle de l’édifice en captant les sources de chaleur et en les diffusant pour le chauffage et l’eau chaude.

L’architecture du bâtiment, en pyramide, vise à exploiter au mieux l’eclairage et le chauffage naturel en optimisant la surface d’exposition au soleil.

A l’intérieur, des jardins permettent de favoriser une ventilation et une climatisation naturelle tout en offrant des espaces de loisirs.

La construction a débuté en septembre dernier, et devrait se terminer en 2012.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Chauffage vert pour la plus haute tour d’Europe"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
binaba
Invité

j’ai confiance en la puissance de la russie, il est grand temps qu’elle recuperen sa place en europe et dans le monde

wpDiscuz