Enerzine

Chaufferie biomasse de Saint Dizier : projet d’aménagement urbain durable

Partagez l'article

En souhaitant intégrer le développement durable à sa politique, tout en tenant compte des réalités économiques, environnementales et locales, la ville de Saint-Dizier a décidé de remplacer ses deux réseaux de chaleur existants, par un réseau unique de chaleur biomasse.

ENGIE, à travers sa filiale Cofely Services a réalisé la chaufferie bois implantée route de Nancy, Zone d’activité du Pré Moinot, à l’entrée de ville, permettant d’alimenter le réseau de chaleur en énergie d’origine renouvelable.

Composée de deux chaudières bois pour une puissance totale de 11 000 kW, cette nouvelle chaufferie fonctionnera toute l’année et couvrira 80 % des besoins du réseau, tout en préservant l’avenir.

Ce bâtiment est caractérisé notamment par une intégration architecturale soignée, un choix de matériaux résistants et pérennes, le respect d’une charte chantiers verts, un traitement des fumées optimal avec la mise en place d’un électro-filtre et d’un condenseur sur le process bois.

Une récupération de chaleur optimisée

La chaufferie est équipée d’un condenseur pour les deux chaudières bois d’une puissance de 6,6 MW et 3,4 MW, celui-ci fonctionne en mode condenseur et économiseur et permet une très bonne disponibilité de l’équipement malgré les disparités des températures retour et les variations d’humidité de combustible.

Par rapport à une production de chaleur assurée par des chaudières gaz, le recours à la biomasse permettra d’éviter l’émission de plus de 13 000 tonnes de CO2 par an, soit 260 000 tonnes de CO2 sur les 20 années du contrat.

Par ailleurs, cette chaufferie biomasse, une des plus puissantes de la région Champagne Ardenne, installée et exploitée par Cofely Services, disposera également de la capacité suffisante pour pouvoir raccorder de nouveaux bâtiments.

Chaufferie biomasse de Saint Dizier : projet d'aménagement urbain durable

Un chauffage plus vert, plus économique, pour plus de Bragards

La nouvelle chaufferie fournira aux usagers un chauffage sûr et économique, avec une facture réduite pour l’usager.

Cette réduction est liée au choix du bois, énergie produite localement. Elle s’explique aussi par l’extension du réseau de distribution : en construisant 6,4 nouveaux kilomètres de canalisations sous voierie, Cofely Services pourra desservir de nouveaux abonnés. L’élargissement du service à de nouveaux utilisateurs permet d’en diminuer le coût. Désormais, l’équivalent de 6 350 logements bénéficie de ce mode de chauffage écologique et économique.

Cofely Services, en tant que Délégataire de Service Public, a porté le financement, qui s’élève à 13,8 millions d’euros. L’ADEME et le GIP 52 ont accompagné ce projet chacun, à hauteur de 25% du montant total pour soutenir le développement du bois énergie.

Une installation créatrice d’emplois et valorisante pour la filière bois La chaudière biomasse consommera annuellement 13 000 tonnes de bois d’origine naturelle et offrira un débouché immédiat à la filière bois haut-marnaise. Issue de forêts situées dans un périmètre de 50 à 100 km et majoritairement du département de Haute Marne, cette biomasse sera fournie par des entreprises locales de la filière bois énergie.

En contribuant de façon significative à la pérennisation de la filière bois dans la HauteMarne, la nouvelle installation permettra de créer au final une dizaine d’emplois locaux.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz