Chicago chasse les mouettes avec des poubelles

Le Chicago Park District a installé 25 poubelles compacteuses alimentées à l’énergie solaire, afin de garder les plages propres… et d’éloigner les indésirables.

Si elles ressemblent à des poubelles tout à fait banales, elles peuvent contenir 4 à 6 fois plus que leurs congénères de même taille. La poubelle "BigBelly" permet en effet de réduire la place occupée par les ordures en les compactant : quand les déchets atteignent un certain niveau, le compactage se met en marche automatiquement. Il peut ainsi fonctionner plusieurs fois avant qu’elle ne soit remplie.

Fonctionnant à l’énergie solaire grâce à des panneaux situés sur le dessus, ces poubelles vont faire faire des économies de ramassage à la municipalité. Mieux, elles vont permettre de rendre plus propres et plus saines les plages concernées. Plus de capacité signifie moins de risques de voir les poubelles déborder, et les mouettes de venir faire leur marché, amenant avec elles certaines bactéries que l’on retrouve dans l’eau.

La mairie de Chicago espère ainsi voir diminuer la population d’oiseaux, mais également celle des ratons-laveurs, et même des ours.

L’association écologiste TreeHuger émet néanmoins certaines critiques sur ce système : " Le vrai souci, c’est qu’il génère des ordures compactées. Et cela pose un nouveau type de problème. Le système épargne la place dans les poubelles et les décharges, mais le revers de la médaille, c’est que les décharges n’ont plus d’oxygène, puisque les déchets sont parfaitement compactés. Et sans oxygène, pas de décomposition."

Les mouettes approuvent.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz