Chiffres clés de l’énergie : Les énergies renouvelables

Le Commissariat général au développement durable vient de publier les chiffres clés de l’énergie 2012, comprenant diverses statistiques liées à l’énergie dans l’économie française comme le charbon, le pétrole, le gaz, l’électricité, les énergies renouvelables, les réseaux de chaleur, l’utilisation rationnelle de l’énergie, les prix, l’énergie et l’environnement.

La France est riche en ressources énergétiques renouvelables.

Avec la première forêt d’Europe occidentale et un fort potentiel hydraulique, éolien et géothermique, elle est en 2011 le second producteur et le second consommateur d’énergies renouvelables en Europe, derrière l’Allemagne.

En 2011, la production primaire d’énergies renouvelables (électriques et thermiques) s’élève à 14,0 % de la production énergétique nationale. Le bois-énergie en représente 46 %, l’hydraulique 20 %, les biocarburants 10 % et les pompes à chaleur 7 %. Les autres filières totalisent les 17 % restants. La production primaire d’énergies renouvelables diminue de 2,8 Mtep entre 2010 et 2011, du fait de circonstances climatiques défavorables ayant eu un fort impact sur la production hydraulique et la consommation de bois.

Chiffres clés de l'énergie : Les énergies renouvelables

La part réelle de l’électricité d’origine renouvelable, calculée avec les données de production réelles de l’année, s’élève à 12,9 % en 2011 en France (métropole + DOM).

Chiffres clés de l'énergie : Les énergies renouvelables

La notion de productions normalisées pour l’hydraulique et l’éolien a été introduite dans la directive européenne sur les énergies renouvelables du 23 avril 2009 pour effacer les variations dues aux aléas climatiques. Ainsi, la part normalisée calculée selon la directive à partir de 2005 s’établit à 16,3 %.

Chiffres clés de l'énergie : Les énergies renouvelables

En conformité avec les règles européennes, la production d’énergie (électrique et/ou thermique) à partir des déchets urbains est comptabilisée pour moitié comme renouvelable.

Chiffres clés de l'énergie : Les énergies renouvelables

Chiffres clés de l'énergie : Les énergies renouvelables

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Chiffres clés de l’énergie : Les énergies renouvelables"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Propv
Invité

Avec 12,9% (ou 16,3% selon le calcul “normalisé”) la France est donc encore très loin de l’objectif de 27% d’énergie renouvelable dans la consommation d’électricité fixé pour 2020 !

gaga42
Invité

Que font les pompes à chaleur dans les énergies renouvelables?

De passage
Invité
et sur nos 13% d’EnR globales, l’eau le bois, la pompe à chaleur se taillent la part du lion. C’est pourquoi de très doués décideurs surchargent la TVA bois, font en sorte que les contrats 2000 de cogénération avec EdF ne soient pas renouvelés; Que c’est beau! Pourtant on ne les voit pas dans le paysage, ni bruit ni mouvement. L’éolien dont on nous rabat les oreilles depuis 8ans (avec un fort bémol, car certains font un peu de réalisme) n’a produit que 6% des EnR et pourtant on les voit partout avec leur bruit de lave vaisselle. Quand au… Lire plus »
jethan
Invité
Déjà qu’en situation de crise l’écologie passe au second plan, qu’en serait-il si l’aveuglement idéologique n’avait pas pu obtenir les maigres résultats des différentes conférences sur le climat ? (dont les ratages successifs sont le signe évident d’une absence d’intérêt de la part des pays les plus riches qui sont généralement ceux qui polluent le plus) Les filières historiques bénéficient d’un retour d’expérience qui est pour l’instant très faible sur les ENR. Si un minimum d’investissements ne soutiennent pas ces filières, comment émergeront les innovations ? Le dérèglement climatique est mis en doute car il n’existe pas aujourd’hui de lien… Lire plus »
Lo besierenc
Invité
Les Kw/h obtenus par le solaire thermique se prêtent moins aux statistiques que ceux du photovoltaïque vendu au prix fort au réseau électrique: dans l’hexagone, en gros (au vu des graphiques) les capteurs thermiques (mesurés en m2) ont été multipliés par 3 en 20 pendant que le photovoltaïque, apparaissant en 2005, mesuré en puissance installée, a été multiplié par 10 en 3 ans (2008-2010)… Et pourtant le rendement énergétique du solaire thermique peut atteindre 70 % au lieu de moins de 20 % pour le photovoltaïque: c’est pourtant sur ce dernier que les pouvoirs publics ont mis le paquet d’incitation… Lire plus »
Samivel51
Invité

Notre niveau d’equipement en solaire thermique est scandaleusement bas. En watt/habitant, nous sommes depasses par la Suede, le Danemark, l’Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Belgique: des pays pas franchement ensoleilles! Et pourtant le cout est bien moins cher que le solaire PV. Cet equipement devrait etre obligatoire pour toutes les maisons individuelles au sud de la Loire, au moins pour l’eau chaude sanitaire, et eau chaude + chauffage pour les maisons neuves. Il devrait aussi etre obligatoire pour les particuliers disposants de panneaux solaires PV, dans toute la France, comme condition d’acces au tarif de rachat subventionne.

Samivel51
Invité

Les grands esprits se rencontrent..

Nature
Invité

Il est certain que si les chauffe-eau solaires rapportaient autant d’argent que les éoliennes à certains chevaliers d’industrie ,on les encouragerait avec une tout autre conviction.

Martin
Invité

Je ne sais pas si le rapport d’argent des éoliennes est scandaleux mais j’ai pu constaté que l’augmentation du prix des chauffe-eau solaire est directement lié à l’évolution du crédit d’impôt sur ce matériel. Je trouve parfaitement scandaleux de devoir débourser aujourd’hui 7 ou 8 000 Euros pour un capteur thermique et un ballon isolé, des technologies matures depuis belle lurette et dont les tarifs devraient plutôt baisser. Les constructeurs se goinffrent bien comme il faut avec les CESI, ce qui limite hélas leur généralisation.

Dan1
Invité

Je ne suis pas sûr que ce soit une attitude très patriote, mais vous trouverez sûrement facilement des chauffe eau solaire 20 fois moins cher… sans le montage : Pour 300 dollars , vous avez déjà quelque chose de conséquent. Dans le solaire thermique, comme dans le photovoltaïque, les Chinois sont là et leader de la production de masse. Faut-il massivement subventionner des produits fabriqués en Chine ?

Martin
Invité

Merci pour le lien vers ce site, 1 000 fois plus drôle que tous les bêtisiers de nos chaines nationales. Extraits : “le réservoir d’eau intérieur et extérieur tout peut être fait en catégorie comestible”, intéressant en cas de disette ! ” examinent svp la température de l’eau avant utilisation, afin d’éviter échaudage”, merci pour ce traductage très jolieux. Le progrès fait rage et la traduction automatique n’a pas fini de nous réjouir ! Mais j’hésiterais quand même à investir mes 300 $ ici …

Sicetaitsimple
Invité

C’est pas très patriote, mais c’est effectivement savoureux! Les 300$, c’est si je comprend bien FOB à Shangai… Le solaire thermique, c’est décidement pas simple. Normal me direz-vous, y’a pas de tarif! Et quand y’a pas de tarif, rien n’est simple!

Paof
Invité

Mais que font les pompes à chaleur dans les énergies renouvelables ??? En plus quand on parle d’énergie primaire… C’est n’importe quoi !!!!!

Quelleenergie.f
Invité

Le développement des énergies renouvelables représente un défi majeur dans un contexte de croissance constante des besoins en énergie à l’échelle mondiale allié à un épuisement futur des ressources fossiles. L’Union européenne s’est donc fixé pour objectif de satisfaire 20% de sa consommation finale d’énergie par les énergies renouvelables à l’horizon 2020. Cette ambition se traduit par une cible de 23% pour la France. Quelle Energie analyse la situation de la France en 2011.

wpDiscuz