Chine : le dôme du 2ème réacteur EPR de Taishan posé avec succès

La construction des deux réacteurs EPR de Taishan en Chine a franchi aujourd’hui une nouvelle étape de son développement a affirmé Areva dans un communiqué.

Moins d’un an après la pose du dôme du réacteur n°1, la société propriétaire et futur exploitant du site, Taishan Nuclear Power Joint Venture Company (TNPJVC), détenue à 30% par EDF et à 70% par son partenaire chinois, l’électricien CGNPC, a procédé "avec succès à l’installation du dôme du bâtiment réacteur de l’unité 2".

Comme lors de la pose du dôme de l’unité 1 en octobre 2011, ces manoeuvres d’envergure ont nécessité la mobilisation de l’une des plus puissantes grues au monde.

D’après Areva, cette opération amorce la conclusion des principales opérations de génie civil du bâtiment réacteur qui ont mobilisé de l’ordre de 2000 personnes pendant 2 ans.

Coiffé de son dôme, le bâtiment réacteur accueillera dans un second temps les composants lourds de la chaudière nucléaire (générateurs de vapeur, cuve, pressuriseur, etc.). "L’étanchéité de la structure sera garantie par le soudage de l’intégralité du dôme qui sera ensuite recouvert de 7 000 tonnes de béton pour en renforcer la résistance" explique le géant du nucléaire français.

Les deux chantiers du réacteur n°1 et du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Taishan progressent en parallèle. Après la mise en place de la cuve début juin, les générateurs de vapeur vont prendre place dans le réacteur n°1 dans les semaines qui viennent.

 

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "Chine : le dôme du 2ème réacteur EPR de Taishan posé avec succès"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bachoubouzouc
Invité

On se demande pourquoi. 😀

Devoirdereserve
Invité

et pourtant, ce dôme n’est pas une chappe de plomb !

Dan1
Invité

En attendant le réveil des farouches opposants au nucléaire… chinois, je vous propose de regarder ce document intéressant sur Taishan : ça a bien avancé depuis. Je tremble déjà devant la violence des réactions, à moins qu’elles ne soient aussi virulentes que celles des opposants au nucléaire russe (notamment à propos des 11 réacteurs RBMK encore en service).

Sicetaitsimple
Invité

On notera dans cette présentation de fin 2010 l’absence totale de la moindre petite référence à EDF dans ce projet…..pourtant investisseur à 30%. C’était si mes souvenirs sont bons la guerre totale entre Lauvergeon et Proglio.J’espère que ça c’est un peu amélioré.(entre Areva et EDF)

Nuknuk
Invité

Il y en a combien couler dans le béton???

Kojema
Invité

S’il y’en a autant de coulés que dans le barage des 3 Gorges, il va falloir s’interroger pour l’intégrité de la structure….

Ambiel
Invité
La guerre fait toujours rage, entre EDF qui fait tout pour s’allier avec les chinois au prix de transferts de techno massife et de l’autre côté Areva qui peine avec son EPR et son ATEMA… Le nucléaire fançais n’a plus comme avenir que la chine, une belle démocratie bien transparente. Au premier accident là-bas on vous entendra tous dire en coeur comme pour l’URSS et le Japon : “oui mais ils n’y a aucune transparence là-bas, c’est des communistes, etc… rien à voir avec nous en France”. Mais on s’allie quand même à eux, on fait tout pour leur vendre… Lire plus »
Ambiel
Invité
Et hop, un de plus qui dit bye bye… Fini l’usine de la Hague et son Mox, le dernier marché international vous dit adieu, et la fabrication des principales pièces de l’EPR sont faites au Japon, risque d’inflation des prix en perspective… Areva a déja perdu 80% de sa valeur en bourse en 18mois, ce n’est donc pas fini… Va falloir trouver du boulot assez rapidement aux ouvrier de l’usine de retraitement de la hague! Et on va regarder de loin, sans rien faire en France, l’énorme plan de développement ENR que vient de lancer le gouvernement Japonnais pour stopper… Lire plus »
Ambiel
Invité

Avec la victoire du PQ au Québéc, leur centrale nucléaire n’aura pas de renouvellement d’autorisation et va fermer à la fin de cette année, aucun programme de remplacement ne sera lancé là-bas.. Encore un marché qui se ferme…

Lionel_fr
Invité

Salut Ambiel, je suis un +1 de vos interventions et je saute de joie par la pensée pour la 3eme économie mondiale qui ne produira plus 1 watt nuke dans 18 ans. Par contre, j’ai souvent été déçu par la petitesse des développement EnR dans l’archipel.. Il n’est souvent question que de petits MW ici et là sans aucune vision à long terme ou bien celle-ci n’a aucun rapport avec les chiffres Si vous avez de l’info sur leurs ambitions et les moyens mis en oeuvre, faites nous en profiter.

Ambiel
Invité
Le rapport du 1er ministre n’est pas encore sorti mais ça devrait être dans la presse la semaine prochaine. EN gros c’est un cadre ultra favorable (trop, risque de bulle spéculative comme en France sur le solaire à ses débuts) pour développer l’éolien on et off shore (dont flottant), le solaire PV, thermo, la géothermie et la biomasse. Il y a aussi une grosse partie gaz (dont schistes mais ils n’ont pas grand chose chez eux de ce côté). L’accent va surtout être mis sur la géothermie, le solaire PV et l’éolien. Une réforme des réseaux électriques est à l’étude… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Merci pour ces précisions. Heureusement, le nucléaire n’est plus seulement une affaire politique désormais. L’ingénierie et les procédés ont mis le PV à 50€/MWh sur 20 ans et la loi de Moore semble bel et bien engagée sur cette technologie dont les prix vont encore chuter de 75% dans un avenir visible. Si l’investissement éolien reste un frein, le PV est suffisement modulable en termes de puissance pour faire le travail de fourmi de stisfaire des millions de besoins ponctuels comme c’est déjà le cas dans les systèmes embarqués. Les 20ans que vous évoquez doivent permettre à la filière hydrogène… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Banco! Mais bon, (1) ce n’est pas gagné,Même avec des panneaux gratuits, je pense que produire à 50€/MWh en Europe est impossible. Si vous avez une démonstration du contraire, je suis preneur. (2) dans nos pays faut quand même passer l’hiver (l’été aussi). Je sais bien que le stockage (y compris intersaisonnier) n’est de votre point de vue pas un souci, donc tout va très bien. En fait c’est ça le truc, y’a pas de problème. On se demande même pourquoi il y a un espace de discussion sur Enerzine, d’ailleurs? Pas de souci, tout va bien.

Sicetaitsimple
Invité
L’automne (et l’hiver) approchent. Alors bien sûr il y aura entre début Octobre et fin Février (5 mois) des jours très brillants où nos voisins allemands forts de leurs 30000MW+ de PV nous montreront que de 9h à 17h le PV peut produire, je ne doute pas que ces “records” seront enregistrés et mis en valeur, y compris sur Enerzine. Faut juste savoir comment on fait entre 17h et 9h tous les jours et entre 9h et 17h jours où ça ne brille pas. Parce qu’a ces moments là , la synergie PV hydrogène rique de caler un peu….. Et… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Je trouve le multicristallin à 81 centimes le Wc, disons 1.00€ 1000Wc = 1000€ = 1MWh/an * 20 ans = 20Mwh / 1000 = 50 € par MWh Ok , les panneaux sont belges et la main d’oeuvre est très locale (moi) Je n’ai que 1260Wc installés mais je n’ai rien demandé à personne et j’économise 240€ / an sur la facture, j’ai 4 régulateurs et une trentaine de chargeurs en service 24/7 + deux batteries pour 135A (1.62kWh), une dizaine de µcontrolers et petites li-ion en pagaille J’ajoute que j’adore éclairer la pièce en rouge alors que le bureau… Lire plus »
Lionel_fr
Invité

1000€ / 20MWh = 50€ pour un magnifique megawatt heure bien frétillant

Sicetaitsimple
Invité
Difficile à généraliser, non? Si on compte le “balance of system” (tout ce qui n’est pas les panneaux) à 0 et que (si je comprends bien) on reste en continu (encore faut-il avoir une consommation très atypique, ce qui semble être le cas, 30 chargeurs en service en continu!), et qu’on fait toute l’installation (y compris le réseau continu) et sa maintenance ultérieure soi-même, effectivement , ça coute moins cher. C’est un peu comme si on va couper du bois soi-même, là non plus si on ne compte ni les heures, ni le matériel, ni le transport, c’est pas très… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
J’ai un onduleur mais depuis un moment le flux est inversé : c’est en fait un transfo qui prend le relais quand ma production perso est à la peine… Il n’empèche : si vous n’avez pas un minimum de schemas en ligne , vous ne risquez pas de trier le bon grain de l’ivraie. Une batterie ne supporte pas les 4KW de 2 engins chauffants et je ne suis pas attiré par le modèle français de revente de toute la production. Bien que le deal soit avant tout banquaire, je ne suis pas interressé par les problèmes de banquiers. Je… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Et bien quand Ikea proposera un système complet à “50€/MWh” calculé comme ma grand-mère ( je viens de voir que l’actualisation n’est pas votre tasse de thé sur un autre post) et accessible à tous avec un tournevis, ce sera très bien.Je n’ai absolument rien contre. PS: si 1MWh/an ou un peu plus vous fait économiser 240€, soit vous n’êtes pas domicilié en France, soit je vous conseille de changer de fournisseur!

Lionel_fr
Invité
Je vous félicite d’avoir remarqué ! vous avez vraiment une calculette dans la tête. Il n’y a pas d’erreur. Ce calcul plutot pessimiste concerne tous les systèmes or je ne fais absolument pas dans le solaire mais dans les systèmes embarqués, le PV n’est qu’une facette très récente de mon activité. Je n’étais absolument pas obligé d’en faire mais cela ajoute de la valeur en coupant le fil. Egalement les mises en veille avec un potentiel de quelques watts par système Les économies viennent surtout des détecteurs de présence et de la connectivité IR. Deux applications extrèmement simples à faire… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Ca peut effectivement éviter de s’égarer dans le Yaka et Faukon tellement faciles…. Rassurez moi, votre nouveau job ne va pas être si prenant qu’il vous empecherait d’intervenir sur Enerzine? PS: les detecteurs de présence, très bien, mais quel rapport avec les renouvelables? Ca vaut dans tous les cas.

Lionel_fr
Invité
Ah si j’avais le temps j’écrirais une appli de simulation pour résoudre vos soucis de yaka. Ca fait un an qu’elle me tourne dans la tête cette appli… A défaut on peut rétorquer une pirouette comme “à vous de jouer” mais une appli serait mieux. Ben en software, on a le nez rivé sur l’écran tout le temps … Les détecteurs de présence pour le commun des mortels allument et éteignent la lumière à la milliseconde où elle sert à quelque chose, par extension , on peut aussi allumer les veilles rétroéclairage TV, Ecrans… De sorte que les LED de… Lire plus »
Siectaitsimple
Invité

Je suis bien d’accord avec vous, les detecteurs de présence sont dans toutes les applications (petits vieux, petits jeunes,moins vieux ou moins jeunes, WC, bureaux, …) une très belle invention. Il n’y a que quelques vieux cons qui éteignent la lumière quand ils sortent d’une pièce, je pense que c’est un résidu d’une éducation par leurs parents fondée sur des privations fortes, du temps ou notre voisin germain avait une autre vision de la transition (énergétique ou autre). Je disais juste que ça n’avait rien à voir avec les renouvelables….

Lionel_fr
Invité
Concrètement, les led ne permettent pas une économie fantastique par rapport au fluorescent. Facteur 2 au mieux. Cela dit leur directivité permet de supprimer des abat-jour en contrepartie, l’éclairage d’ambiance qu’on obtient avec une seule ampoule fluo au milieu d’une pièce est difficile à reproduire avec les leds. L’ideal est de mixer les deux sources d’éclairage : fluo pour le diffus, led pour le direct et les veilleuses du couloir.. La détection de présence supprime les interrupteurs et divise par 3 les zones éclairées sans parler des astuces.. Ce à quoi il faut retrancher la consommation du détecteur mais ceci… Lire plus »
Totoro
Invité
Ambiel : ” Et on va regarder de loin, sans rien faire en France, l’énorme plan de développement ENR que vient de lancer le gouvernement Japonnais pour stopper la hausse catastrophique de leurs importations d’énergie fossile ” Vous l’avez regardé l’énauuurme plan des japonais, vous l’avez chiffré ? cumulé à mort, la totalité des projets vont produire moins qu’un seul réacteur nucléaire récent ! environ 4 fois moins au passage. je vous épargne le fait que ces puissances titanesques ne seront atteinte que les jours de tempêtes ensoleillées, qui sont monnaie courante comme chacun sait … Nous ne sommes pas… Lire plus »
trimtab
Invité
Merci pour ce lien qui nous montre une fois de plus la grande simplicité de ces bouilloires géantes qui nous fourni en ‘jus’. Déjà ici je rapelle que 75% de jus mondial commence sa courte vie d’électron libre comme modeste vapeur sortant d’un bouilloire: En rappelant qu’une bouilloire solaire thermique (pourtant au combien compliqué !) peuvent être monter en un temps très courte par une bande de boy scouts armée de clés de douze ! “Simone, il fait beau . Sorts le mini four parabolique de l’abri de jardin, and put the kettle on, I’d like a nice cup of… Lire plus »
Dan1
Invité
On voudrait nous faire croire que les machines à vapeur ont disparu au profit des moteurs thermiques et électriques : Vous avez reconnu la fameuse Serpollet à vaporisation instantanée (brevet français) qui fût tuée par le pétrole concurrent. Et pourtant, la machine à vapeur est toujours bien présente aujourd’hui et gouverne une bonne partie de l’activité mondiale. En effet, 65% de l’électricité mondiale provient de centrales thermiques à vapeur (charbon, gaz, nucléaire). Et c’est ALSTOM qui se frotte les mains, car quel que soit le combustible (fossile ou fissile), l’alternateur sera entraîné par une machine à vapeur. Le seul problème… Lire plus »
wpDiscuz