CHO Morcenx : le rendement nominal est atteint

Suite aux essais de septembre ayant permis de porter le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) du gaz de synthèse de 2,5 à 4,2 MJ/kg, les essais de performance d’octobre en cours à Morcenx ont permis de valider le fonctionnement de la centrale à son rendement nominal.

Ainsi, pour un débit de déchets /biomasse entrant toujours limité à environ 4 t/h, et grâce au fonctionnement simultané de la turbine et des deux moteurs, la centrale a délivré au réseau 5 MWe d’électricité renouvelable.

Trois causes majeures avaient été identifiées pour expliquer le retard de la livraison préliminaire de la centrale intervenue en juin dernier. La première était le manque d’expérience de l’opérateur, confronté à l’absence de procédé comparable dans le monde. Les résultats des essais d’octobre démontrent que le procédé est désormais maîtrisé.

Jean-Eric Petit, Directeur Général d’Europlasma, déclare « Je félicite les équipes de CHO Power et de CHOPEX pour les résultats obtenus. La courbe d’expérience a été pentue ces derniers mois, les efforts ont été soutenus, et le fonctionnement de la centrale à son rendement no minal est une étape fondamentale dans le processus de validation définitive de la technologie innovante CHO Power. »

Les deux autres causes de retard (fragilité de certains auxiliaires et dimensionnement inapproprié de certains équipements) sont toujours d’actualité, limitant le débit de déchets entrants à la moitié de la capacité nominalede la centrale. Ces sujets, identifiés en juin 2014, sont essentiellement d’ordre mécanique. La mise en place des solutions est en cours, au rythme des livraisons des fournisseurs, et permet toujours à ce stade de planifier la livraison définitive de CHO Morcenx au 1er trimestre 2015.

Les essais de performance d’octobre se poursuivent, sous forme d’essais d’endurance, afin de (i) confirmer la bonne qualité et la stabilité du gaz de synthèse, (ii) tester les améliorations mécaniques apportées à la centrale en septembre, et (iii) réaliser les essais de réception des moteurs.

Déploiement de la technologie CHO Power

Dans le cadre du déploiement de sa technologie et conformément au calendrier annoncé, CHO Power et son partenaire développeur ENRgy ont constitué la SAS CHO Tiper, et déposé les demandes de permis de construire et d’exploiter la centrale électrique CHO Tiper, localisée à Thouars (Deux-Sèvres).

Reposant sur le même modèle économique et industriel que l’usine CHO Morcenx, CHO Tiper développera une puissance électrique de 10,5 MWe et couvrira les besoins en électricité d’un habitant sur huit du département.

L’électricité sera produite à partir de 52 000 tonnes/an de plaquettes forestières et de déchets industriels banals (DIB) de la région, évitant ainsi leur mise en décharge en accord avec les lignes directrices du plan de gestion des déchets du département. Le projet créera localement 30 emplois directs et 15 indirec ts, non délocalisables. Le début de la construction est prévu pour la fin de l’année 2015.

Soutenu par la Région Poitou-Charentes, le Conseil Général des Deux-Sèvres et la Communauté de Communes du Thouarsais, le parc Tiper (Technologies Innovantes pour la Production d’Energies Renouvelables), créé en 2005, vise à développer un nouveau modèle de production d’énergie, permettant l’autonomie énergétique du territoire du Thouarsais, dans la droite ligne du plan de transition énergétique du gouvernement. CHO Tiper s’inscrit donc pleinement dans cette initiative.

Poursuite des efforts commerciaux

Au-delà de cette seconde usine, CHO Power poursuit ses efforts commerciaux. Ainsi, l’intérêt du marché international s’est concrétisé en septembre par la réception d’une commande d’étude destinée à confirmer l’adéquation de la technologie CHO Power aux ambitions « territoire zéro-déchets » du gouvernement de Tobago (Caraïbes).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "CHO Morcenx : le rendement nominal est atteint"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sonate
Invité

Ne sommes-nous pas censés éviter d’en produire autant que possible ?

Sicetaitsimple
Invité

CHO Tiper développera une puissance électrique de 10,5 MWe et …….. Le projet créera localement 30 emplois directs et 15 indirec ts, non délocalisables. Sachant qu’il faut bien amortir l’installation, la maintenir, que la plaquette forestière c’est pas gratuit, créer 45 amplois , pour 10,5MW…. Le tarif d’achat doit être copieux….Quelqu’un en sait-il plus?

wpDiscuz