Enerzine

Chute de tension dans le dossier nucléaire Iranien

Partagez l'article

Les grandes puissances (Etats-Unis, la Chine, la Russie, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne) auraient offert à l’Iran la possibilité d’enrichir de l’uranium dans des conditions strictement encadrées, selon le Washington Post en citant des sources américaines. L’AIEA devrait notamment pouvoir déterminer "en toute confiance" que le programme nucléaire iranien est pacifique.

L’Iran devrait notamment accepter de suspendre son programme nucléaire jusqu’à ce que les exigences des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et du Conseil de sécurité de l’ONU soient satisfaites.

L’AIEA devrait ainsi pouvoir déterminer "en toute confiance" que le programme nucléaire iranien est pacifique et le Conseil de sécurité devrait lui aussi être convaincu que l’Iran ne cherche pas à se doter de l’arme nucléaire. Ce processus pourrait prendre des années, voire des décennies, selon des responsables à la Maison blanche.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz