CNIM a inauguré sa centrale à concentration solaire

La CNIM a inauguré lundi dernier son pilote de module solaire à concentration en technologie Fresnel sur le site de Lagoubran situé à la Seyne sur Mer, en présence de Christian Estrosi, ministre chargé de l’Industrie.

Cette technologie permet selon la société française de disposer d’énergie renouvelable et stockable, facilement intégrable dans les réseaux électriques existants.

Son utilisation permet également d’avoir une très faible empreinte carbone car elle ne met en œuvre que des matériaux et des fluides non polluants et facilement recyclables. Elle peut également être utilisée en site isolé.

C’est pourquoi, les utilisateurs de ces centrales devraient être situés principalement dans les zones du MENA et de l’Afrique sub-saharienne, c’est-à-dire dans les pays à fort ensoleillement direct. En 2050 l’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime que 11% de la production mondiale d’électricité sera d’origine solaire thermodynamique (cf. Projet Desertec !).

Ce pilote est le seul pilote industriel en technologie solaire concentré qui soit opérationnel sur le territoire français. Conçu en 2009, il a été construit au premier semestre 2010, et a débuté ses premiers essais fin juillet 2010.

Ce prototype de taille importante (50X20 mètres), basé sur la technologie dite des miroirs de Fresnel est construit à l’échelle 1, (dimensions 720 m2 de miroirs, production directe de vapeur à 100 bar). Il préfigure les futurs "champs solaires" équipant les centrales solaires thermodynamiques que le Groupe CNIM souhaite proposer.

CNIM a inauguré sa centrale à concentration solaire

L’industrialisation et la fabrication de ce pilote sont entièrement réalisées par CNIM. Cette réalisation, pilotée et conçue par la Division Energie Solaire s’est appuyée sur toutes les compétences disponibles dans le Groupe et les métiers historiques de CNIM : la mécanique, la génération de vapeur, les cycles thermodynamiques, les ensembles clés en main.

L’offre CNIM couvre à la fois la réalisation de projets nouveaux et l’adjonction de champs solaires sur des centrales thermiques ou des process industriels existants. CNIM est un spécialiste de la construction de centrales valorisant des énergies non fossiles (déchets, biomasse, etc…). Le Groupe peut ainsi proposer des solutions spécifiques en centrales hybrides avec biomasse, dessalement ou chaleur process.

« CNIM ambitionne de devenir un acteur référent dans le domaine de l’énergie solaire thermodynamique avec un positionnement spécifique de concepteur, technologue et réalisateur de centrales clés en main » a déclaré M. Nicolas Dmitrieff, Président du Directoire de CNIM.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "CNIM a inauguré sa centrale à concentration solaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Inoue
Invité

est-il possible d’avoir quelques chiffres ? investissement, production estimée… merci !

Pastilleverte
Invité

de la production mondiale d’électricité via ces systèmes en 2050? ça me paraît d’autant plus possible que je ne serai pas là pour le vérifier…

1000 mille
Invité

et 10% de la production mondiale d’électricité via ces systè1es en 2050? Et comme Pastilleverte ça me paraît d’autant plus plausible que je ne serai plus là pour consommer… Bravo à la CNIM

michel123
Invité

le fluide caloporteur , le système d’accumulation d’énergie (sels fondus ?) Et in fine , le rendement obtenu (améliorations ?). Le coût de production prévisionnel. La conversion thermodynamique c’est visiblement l’avenir du solaire , bien plus que le photovoltaique qui ne possède pas son système d’accumulation d’énergie et dont les coûts de production sont encore exorbitants Encore faudrait il que les cnim soient compétitifs et amènent un plus par rapport aux technologies existantes.

Jeronimo
Invité
Dans un premier temps : cette importante entreprise soit disant novatrice dans le domaine technologique n’a fait que copier une technologie existante Le produit présenté ici n’est que la simple copie identique d’autres systèmes similaires : par ex http://www.novatec-biosol.com(1,4 MW sont deja en cours de fonctionnement depuis une bonne année et 30 MW en cours de construction! ); AUSRA(, une centrale de 177 MWe à San Luis Obispo (Californie) pour une mise en service en 2010); SOLAR POWER GROUP(: Prototype de 2500 m² installé en 1999 à Liège en Belgique)… En conclusion je reprendrais la conclusion précedente “Encore faudrait il… Lire plus »
Kim
Invité

Constructions Navales et Industrielles de la Méditerranée .L’auteur de l’article a oublié de l’écrire. Ensuite,quelle est la puissance crête espérée de cette installation à la Seyne sur mer,comprenant 720 m2 de miroirs ? Si vous le savez,merci de nous l’écrire.

Guydegif(91)
Invité

Quels sont les 1ers résultats et observations pour les premiers mois de test? Voilà déjà 4 mois d’été à faire valoir ! 1ères conclusions? Merci aux leaders du Projet CNIm de nous dire. A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

Merci de nous dire pour cet état des leiux et REX à fin mars 2011. A+ Salutations Guydegif(91)

airsol
Invité

Tous les ENR sont complementaires, mais le photovoltaîque à l’avantage de pouvoir se mettre sur des surfaces déjà bloquées (toit) Pour ce qui est du cout, le cout du PV est en decroissance constante, qu’en est-il du solaire à concentration?

wpDiscuz