CO2: Annan déplore le manque effrayant de leadership

Le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan a déploré hier le "manque effrayant de leadership" sur le changement climatique à l’occastion de la conférence de Nairobi.

"J’aimerais que les dirigeants de par le monde fassent vraiment preuve de courage", a-t-il fait savoir à la presse. C’est là une manière indirecte de s’en prendre aux pays non signataires du traité de Kyoto comme les Etats-Unis et l’Australie.

Kofi Annan a annoncé que six agences de l’Onu combineront leurs efforts pour favoriser des projets de "crédits de carbone" en Afrique. Plus de 300 de ces programmes ont été approuvés dans le monde dans le cadre du "mécanisme de développement propre" prévu par le protocole de Kyoto, mais seuls quelques uns se situent en Afrique sub-saharienne, et uniquement en Afrique du Sud dans cette région.

Ce mécanisme permet aux pays industrialisés contraints de réduire leurs émissions de dioxyde de carbone et d’autres gaz à effet de serre par le protocole de Kyoto d’obtenir des crédits de CO2 pour des réductions réalisées dans les pays en développement, qui ne sont pas soumis au texte.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz