CO2 : Les USA veulent capter le méthane des décharges

Aux Etats-Unis, l’EPA (Environmental Protection Agency) vient d’annoncer l’implantation de la première installation industrielle de grande ampleur à proximité d’une décharge équipée d’un système de captation de méthane.

La compagnie Jenkins Brick, a investi 56 millions de dollars dans une nouvelle unité à Moody, Alabama. Le méthane fourni par la décharge de Star Ridge, exploitée par la société Onyx Waste Services (groupe Veolia Environnement), fournira 40% des besoins énergétiques de la briqueterie et 100% dans 10 ans. L’émission de 62 000 tonnes d’équivalent CO2 sera ainsi évitée chaque année.

Le partenariat entre Veolia et Jenkins Brick a été facilité par le programme Landfill Methane Outreach de l’EPA. Au travers de LMOP, l’Agence assiste les partenaires pour la réalisation de l’étude de faisabilité et la recherche de financements. Ce programme est une des composantes du partenariat international Methane-to-Markets, lancé par les Etats-Unis le 16 novembre 2004.

Les 18 pays membres de ce partenariat (dont l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni) représentent environ 60 % des émissions anthropiques de méthane.

Rapporté en équivalent CO2, le méthane équivaut à 7,9 % des émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis en 2004 (556,7 millions de tonnes sur un total de plus de 7 gigatonnes). Le méthane issu des décharges représente la source la plus importante, avec plus de 25% des émissions.

 
Cette information est un extrait du BE Etats-Unis numéro 53 du 27/10/2006 rédigé par l’Ambassade de France aux Etats-Unis. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz