CO2 : Un ciment doublement écologique

Le professeur Brent Constantz, de l’Université américaine de Stanford, propose une nouvelle solution, à la fois pour séquestrer le CO2 émis par les centrales électriques, et pour réduire considérablement les émissions des usines de ciment.

Ce chercheur a mis au point un nouveau type de ciment qui, non seulement est neutre en carbone, mais permet en outre de séquestrer le CO2 émis par une centrale électrique proche.

Les détails de fabrication de ce ciment sont tenus secrets, mais Constantz révèle tout de même que son procédé évite le chauffage du calcaire pour sa transformation en chaux. C’est ce chauffage qui est responsable de la majeure partie des émissions du ciment traditionnel.

Une tonne de ciment ordinaire relâche en effet une tonne de dioxyde de carbone dans l’air. Ce qui, à l’échelle de la planète, représente 2,5 milliards de tonnes rejetées chaque année, soit 5% des émissions totales. Les bénéfices environnementaux potentiels d’une telle invention sont donc considérables.

Mieux, en plaçant une usine de ciment à proximité d’une centrale électrique, il serait possible de capter, et de séquestrer le CO2 dans le ciment lui-même. Pour cela, il suffit de plonger les rejets gazeux émis par la centrale dans de l’eau de mer. Le composé chimique qui en résulte est un ingrédient essentiel dans la fabrication du matériau.

Pour chaque tonne de CO2 produite, une demi-tonne de CO2 serait ainsi séquestrée, estime le professeur.

Et tout cela sans coût supplémentaire. Au contraire, M. Constanz évalue à 100$ la fabrication de sa tonne de ciment, alors qu’une tonne de matériau standard (ciment de Portland) en représente 110 $.

Une chose reste à prouver, et non la moindre : les performances de son ciment pour le bâtiment…

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "CO2 : Un ciment doublement écologique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
christophe1007
Invité

Attention: “Les détails de fabrication de ce ciment sont tenus secrets”Avec ça on a tout compris.Il y a eu aussi des “moteurs à eau”.Et il y aura toujours des gogos crédules pour gober tout ça!

fredhu
Invité
Et il y aura toujours des incrédules (notez que j’enlève le “gogo”) pour ne rien vouloir gober …Vaut mieux ca que l’inverse, notez.Mais, dans ce cas, où est l’outrage ?Quoi ? Une entreprise garde secret ses procédés de fabrication, c’est scandaleux !Demandez donc à Danone de tous vous dévoiler sur leur dernières recherches sur les souches de bifidus, ils vont surement pas vous répondre. Et vous aurez tout compris aussi.Ils nous cachent quelque chose. DONC soit c’est un complot, soit ils sont malhonnètes pire que la mafia.Sérieusement, il y a un (peu) d’espoir de capter (un peu) de CO2, de… Lire plus »
Crazy co2
Invité

Bonjour à tous,nous sommes deux étudiants en première année d’école d’ingénieur. Nous préparons une étude sur le captage du CO2 dans l’air ou dans l’eau. Nous cherchons donc des informations et des explications sur des prototypes ou de nouveaux systèmes tels que ce ciment qui capte le CO2 ou sur les algues ou des enzymes qui le capte également. Si vous êtes chercheurs ou spécialistes et que vous passez par là, merci de nous laisser un message… 

Seb0888
Invité

Le carbonate de calcium a été remplacé par du carbonate de magnesium, ce qui a pour but de réduire la quantitée d’energie  par 2 pour la chauffe  des fours ainsi que les emanations de CO2. Par la suite, le béton fabriqué a partir de ces eci-ciment auront une “faculté” a absorber une certaine quantité de CO2.Cordialement..

Momora76
Invité

Bonsoir!italcementi a mis en oeuvre un nouveau ciment sur le marché international.Il a pour but de réduire principalement la pollution atmosphérique.En effet, ce produit dénommé tx active aria reproduit la réaction naturelle de la photocatalyse qui permet dee réduire la cocentration dans l’air des principaux polluants atmosphériques (oxydes d’azotes, benzèbe toulène.je vous laisse mo email afin dechanger des informations sur ce sujet là qui me préoccupe.Mohamed Rachid EL MOUAOUINECadreObservatoire national de l’Environnement

Ceddz
Invité
Et si on arrétait tout bêtement d’utiliser des materiaux aussi polluants que le ciment ? J’ai toujours l’impression que dans ce monde rien ne peut évoluer vraiment, on passe notre temps à réfléchir à quelle rustine on va coller pour “réparer” nos bêtises, ou les atténuer pour se donner bonne conscience. Les romains utilisaient la chaux il y a +2000 ans et l’on retrouve encore de leurs constructions. La chaux ément autant de CO2 que le ciment à sa fabrication, mais la recapte en totalité lors de son durcissement, le bilan est quasi neutre hormis l’énergie qu’il a fallu pour… Lire plus »
wpDiscuz