Coca Cola : du photovoltaïque pour une usine d’embouteillage

Sur le site de l’usine d’embouteillage d’eau de Valpré à Heidelberg (Afrique du Sud), récemment construite, Coca-Cola a fait installer un système photovoltaïque d’une puissance d’environ 30 kWc par Lapp Group, le partenaire sud-africain d’IBC Solar.

Le système devrait produire environ 50 000 kWh par an. Grâce à ce projet, Coca-Cola a obtenu la certification « Développement Durable » du « Green Building Council of South Africa » (Conseil Sud-Africain pour les Bâtiments « Verts »), qui récompense les bâtiments inscrits dans une démarche d’optimisation énergétique.

Pour ce projet, IBC Solar était responsable de la livraison des modules et du système de monitoring, ainsi que de la mise en service du système. 132 modules IBC PolySol et 2 onduleurs ont été recquis. Ce générateur photovoltaïque va permettre à l’entreprise d’être plus indépendante du réseau local, tout en réduisant de 29,5 tonnes les émissions de CO2.

La construction du réseau électrique national est toujours en cours en Afrique du Sud. De ce fait, l’alimentation par le réseau n’est possible qu’à proximité des lignes les plus importantes, et à des tarifs très élevés. Particuliers et professionnels utilisent donc souvent des générateurs diesel, une solution coûteuse et assez polluante. C’est pourquoi, l’électricité solaire demeure une alternative de plus en plus utilisée.

Le groupe Lapp va désormais prendre en charge la maintenance et la télésurveillance de l’installation, et s’assurer que les rendements attendus sont au rendez-vous. Selon IBC Solar : "grâce au système de télésurveillance automatique, les problèmes techniques peuvent être rapidement identifiés et résolus."

Avec un ensoleillement propice, l’Afrique du Sud est un pays idéal pour la génération d’électricité photovoltaïque. La ville de Johannesburg par exemple bénéficie d’un ensoleillement d’environ 2 000 kWh/m².

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Coca Cola : du photovoltaïque pour une usine d’embouteillage"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
chausson
Invité
Sans vouloir dénigrer cette action, c’est tout de même une annonce qui fait beaucoup mousser Coca Cola pour pas grand-chose : 30 kWc et 132 modules, ce qui est assez négligeable, alors qu’en face on utilise des termes qui donnent l’impression d’une réalisation de grande envergure, comme “photovoltaïque pour une usine d’embouteillage”, “certification Développement Durable du Green Building Council of South Africa”, et “maintenance et télésurveillance de l’installation”. Vu les chiffres auquels je m’étais habitué via les autres news du site (on parle souvent en MWc), cette nouvelle m’a fait sourire. Si je la fais lire à mes parents ou… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Dans le genre coup de com’ un peu futile, je le trouve certes microscopique mais, magie de la base de données, il fait remonter les anciens articles d’Enerzine où figurait le keyword ‘cocacola’ et j’ai eu du plaisir à les lire. Leur programme de chariots élévateurs à hydrogène est autrement ambitieux et fait intervenir Air Liquide ce qui flatte un ego national quelque peu émoussé. J’aurais aimé une migration de leurs chariots au butane vers un hydrogène garanti renouvelable mais ce n’eut pas été conforme à la féérie des technos typique de la période Obama. Dans la série guimauve pour… Lire plus »
Pastilleverte
Invité

Quoi , une multinationale, américaine, impérialiste aurait le droit de produire quelques centaines de % de son énergie de manière “propre” ? Quel scandale ! Feraient mieux de ne pas mettre de CO2 dans leurs boissons gazeuses (un peu difficili peut être …)

wpDiscuz