Enerzine

Coca-Cola entend bien refroidir ses boissons au CO2

Partagez l'article

Coca-Cola, la firme d’Atlanta mondialement connue, a promis de réduire ses empreintes de carbone par l’achat de 100 000 distributeurs de boisson fonctionnant au dioxyde de carbone !

En effet, la plupart des distributeurs automatiques (boissons, alimentations, confiseries etc.) participent au réchauffement planétaire en employant des systèmes de réfrigération qui utilisent des hydrofluorocarbones (HFC) – un sous-produit industriel – contenant des produits chimiques tels que le méthane et l’éthane.

Il s’avère que l’utilisation du dioxyde de carbone pour la réfrigération en lieu et place du HFC est environ 1 000 fois moins nocifs pour l’environnement. C’est pourquoi, le géant de la boisson qui gère aujourd’hui un parc de 10 millions de machines dans le monde a décidé d’en renouveler une partie avec un système réfrigérant au CO2.

Le responsable de Coca "Neville Isdell" a indiqué que ces nouvelles machines avaient un coût supérieur de 25 % aux systèmes HFC classiques.

Coca-cola a par ailleurs investi 40 millions de dollars dans la recherche technologique des prochaines générations de réfrigération.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "Coca-Cola entend bien refroidir ses boissons au CO2"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité
    Voilà une bonne idée !  »…1000 fois moins nocif pour la planète…! » ….10 millions de machines… » Nouvelles machines ont un coût supérieur de 25% par rapport aux machines HFC classiques »: sans doute au début, les premières peut-être car R&D et nouvelles fab. à mettre en place, mais au vu du volume, en coût de propriété sur le long terme, sans doute très vite profitables…d’autant que ça fait doublement du bien: 1) en revalorisant du CO2, donc en le supprimant, 2) en faisant le froid requis pour les boissons. Question aux fabricants de climatiseurs: ne pourrait-on pas également réutiliser/revaloriser le CO2… Lire plus »
    gcb
    Invité

    Guidegid, je crains que le CO2 utilisé dans les nouveaux distributeurs ne soit pas issu de captation « sale », mais bien d’une synthèse, tout comme celui contenu dans le soda vendu.Une technologie prometteuse, mais encore dans les cartons, est celle de la réfrigération magnétique, basée sur l’effet magnétocalorique. Parmi ses nombreux avantages, – absence de fluide caloporteur nocif – efficacité supérieure à celle des cycles par compression – absence de compresseur donc bruits et vibrations réduits. Je vous encourage à vous renseigner sur cette technologie d’avenir, qui marquera une vraie rupture technologique.

    Titin
    Invité

    pour information il y a sur l europe du nord des pompes a chaleur fonctionnant au CO2(r744 suaf erreur) et permettant de produire de l ECS instantanée et de chauffer simultanement une maison corectement isolée d environ 120M2   voici pour la partie domestique.cependant au japon il y a deja des vitrines refrigerées dans les restaurants de sushiconcernant la climatisation aucne idee (peut etre que le surcout est superieur a 25%)

    Raminagrobis
    Invité
    Rigolo quand même, après avoir essayé plein de gaz différents dans les pompes à chaleur, on en revient au CO2, qu’on utilisait au tout début de la technologie du froid, dans les années 20!Le gaz des pompes à chaleur (CFC, HFC ou autre) n’est nocif pour l’environnement que si il s’échappe dans l’atmosphère, est-il vraiment impossible de récupérer systématiquement le gaz des machines en fin de vie ? Our est-ce que leur niveau de pollution est si élevé que les petites fuites accidentelles inévitable (une machine cassée, ça arrive de temps en temps) suffisent à être un gros problème? Quand… Lire plus »
    wpDiscuz