Enerzine

Collecte des mobiles : l’UVSQ en établissement pilote

Partagez l'article

Déjà impliquée dans le domaine du développement durable, l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines a été choisie comme université pilote pour mettre en place sur ses différents sites un système de collecte de téléphones portables usagés.

Ce projet développé par Fondaterra dans le cadre d’un mécénat avec SFR, fait partie d’un programme de sensibilisation des étudiants au développement durable.

Les téléphones mobiles non recyclés, et tout particulièrement leur batterie, contiennent des matières toxiques pour l’environnement, notamment des métaux lourds, du lithium, du cobalt et d’autres substances nuisibles.

C’est pourquoi depuis le 19 janvier, les étudiants peuvent déposer leurs téléphones mobiles usagés dans des bornes identifiables et sécurisées sur la plupart des sites de l’université : UFR des sciences à Versailles, bibliothèque universitaire à Saint-Quentin-en-Yvelines, UFR des sciences sociales et UFR de droit à Saint-Quentin-en-Yvelines, IUT de Mantes-en-Yvelines et IUT de Vélizy/Rambouillet.

Pour permettre le bon déroulement de ce projet, l’université a choisi des personnels référents sur l’ensemble de ses sites.

Tous les mobiles collectés seront remis à un prestataire, spécialiste du recyclage. Ils seront ensuite triés en fonction de leur état : recyclés dans le respect de l’environnement s’ils sont inutilisables ou réparés pour être réutilisés dans les pays où la téléphonie mobile peut être un accélérateur de développement. Toutes les données des téléphones seront systématiquement effacées lors de leur traitement.

Les sommes issues de ce dispositif seront ensuite reversées pour moitié à Fondaterra, Fondation Européenne pour des Territoires durables, et pour moitié à La voix de l’enfant,
fédération d’associations mobilisée pour la protection de l’enfance maltraitée.

Depuis 2006, l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines a multiplié les dispositifs afin de maîtriser et de limiter son impact sur l’environnement : Bilan carbone (22 800 tonnes
eq. CO2), plan de déplacement campus, co-voiturage (en collaboration avec Fondaterra, l’ADEME, SFR et Green Cove Ingenierie), amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, gestion des déchets, achats responsables…


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz