Cologne : une centrale à gaz – cogénération – de 450 MW d’ici 2016

Alstom a annoncé jeudi la signature avec l’opérateur allemand RheinEnergie un contrat** pour la construction à Cologne, en Allemagne, d’une centrale à gaz à cycle combiné électricité–chaleur de 450 MW dont la mise en service est prévue pour 2016.

Cette nouvelle centrale baptisée ‘Niehl 3‘ fait partie du programme de transition énergétique en Allemagne, qui prévoit la construction d’unités à cycle combiné chaleur-électricité à haut rendement. La centrale de Niehl 3 sera basée sur la technologie KA26 à gaz d’Alstom.

La centrale atteindra un rendement global d’environ 85 %, ce qui fera de ‘Niehl 3’ une des centrales les plus efficaces au monde. Elle fournira l’électricité aux réseaux local et européen qui pourront alimenter jusqu’à 1 million de foyers.

Avec une production de chaleur thermique de 265 MW capable de chauffer 50.000 habitations, elle permettra de renforcer les réseaux de chauffage urbain de Cologne. Par ailleurs, elle émettra environ 500.000 tonnes de CO2 de moins par an que des installations de production de chaleur comparables en Allemagne.

"La centrale de Niehl 3 sera un atout important dans la transition énergétique en Allemagne. Des centrales dotées d’une technologie de pointe, utilisant le gaz naturel, un carburant plus écologique, permettront de réduire les émissions de CO2 et constitueront le socle de la fourniture d’électricité en Allemagne au cours des prochaines décennies. Avec la centrale de Niehl 3, notre portefeuille de génération d’électricité d’origine thermique sera modernisé", a déclaré le Dr Dieter Steinkamp, le PDG de RheinEnergie.

RheinEnergie investira au total un montant d’environ 350 millions d’euros dans ce projet.

Les équipements d’Alstom représentent près de 10 GW de capacité de production d’électricité en Allemagne. Presque la moitié de cette capacité est basée sur des centrales à cycle combiné, y inclus la centrale de Emsland (876 MW), récemment livrée à RWE, ainsi que celle de Berlin Mitte (385 MW) livrée à Vatttenfall, qui, au moment de sa mise en service en 1997, était déjà l’une des les plus modernes et efficaces au monde.

Les centrales à gaz permettent la stabilité du réseau avec des temps de démarrage rapides et une efficacité élevée même à faible charge. Selon Alstom, les centrales à cycle combiné KA26 affichent un rendement énergétique supérieur à 60 % et peuvent être mises en marche en moins de 30 minutes. Entièrement synchronisées avec le réseau, elles peuvent de façon fiable produire 350 MW à faible charge en moins de 15 minutes. Ainsi, près de 70 centrales à gaz basées sur la technologie KA24/KA26 fonctionnent ou sont en construction dans le monde entier.


** Cet accord sera exécuté en deux phases. La première a débuté avec l’aide apportée à RheinEnergie pour l’obtention des permis. La deuxième phase commencera après l’entrée en vigueur du contrat qui devrait intervenir au second semestre de l’exercice 2013/14. Le projet inclut la fourniture d’une turbine à gaz GT26, d’une turbine à vapeur, du turbo-alternateur, des équipements de récupération de chaleur et des systèmes de commande de la centrale.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz