Enerzine

Comment garder une eau propre en milieu fermé ?

Partagez l'article

Qu’il s’agisse d’un petit bassin ou d’un grand lac, les eaux stagnantes sont généralement la hantise des professionnels (du tourisme, de la pêche) et des responsables environnementaux aussi bien en milieu urbain que rural.

Plus grave encore, dans certaines régions du monde (tropicales notamment avec les moustiques), l’eau stagnante est aussi propice à la prolifération des microbes, d’où un risque de contagion élevé.

Le système breveté ‘SolarBee‘ conçu par la société du même nom, permet de garantir la propreté des différentes étendues d’eau. La liste des points d’eau que ce dispositif est en mesure de garder propre est assez impressionnante. Parmi les exemples cités, on trouve : les estuaires, les lacs d’eau douce, les lagunes, les réservoirs d’eau potable, les bassins de rétention des eaux pluviales, les bassins d’eaux usées, etc.

SolarBee‘ intègre la technologie de flux laminaire radial offrant une oxygénation de l’eau à haut débit. ll a pour objet de faire recirculer les eaux (38 m³ / minute) et par conséquent faire augmenter la surface d’échange entre l’air et l’eau. L’eau absorbe (et libère) de l’oxygène (O2), de l’azote (N2), du gaz carbonique (CO2) jusqu’à ce que s’établisse un équilibre. L’obtention de cet équilibre peut être accélérée en aérant l’eau. Mais le plus étonnant reste l’utilisation du soleil comme source d’alimentation électrique.

Comment garder une eau propre en milieu fermé ?

De jour comme de nuit, l’appareil arrimé au fond de l’eau (à l’aide d’un corps mort ou arrimé aux berges), est toujours en mesure de faire circuler l’eau, grâce au stockage en journée de l’énergie solaire, dans des batteries. Il est équipé de panneaux photovoltaïques d’une durée de vie estimée à 25 ans. Les économies d’énergie de chaque unité est l’équivalent de la consommation électrique d’environ 220 000 kW/h par an, soit les besoins énergétiques annuels de 20 maisons (NDLR : américaine bien entendue). C’est d’autant moins d’émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Selon la société, l’efficacité du système de purification d’eau permet de réduire jusqu’à 80% des besoins en produit chimique dans les systèmes d’eau potable. Il réduit ou élimine la nécessité d’algicides et d’herbicides, ainsi que les composés du phosphore tels que l’alun.

* Etang en milieu industriel : contrôle les algues bleus/vertes sans produits chimiques ; améliore le niveau d’oxygène dissous, améliore la qualité de l’eau, prévient les odeurs, prévient l’accumulation d’H2S, augmente la volatilisation chimique, réduit la consommation de sel.

* Réservoir d’eau potable : empêche la stagnation, la stratification thermique et le risque de court-circuit, s’adapte aux différents niveaux d’eau, réduit la nitrification et la perte de résidus de chlore ou de chloramine, réduit l’accumulation excessive de glace dans les climats froids.


Partagez l'article

 



       

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Comment garder une eau propre en milieu fermé ?"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Val'Eaux Concep
    Invité
    Quelle surprise lorsque je lie cet article… En effet, le procédé SolarBee est développé en exclusivité en France par la SARL Val’Eaux Concept dont je suis le gérant et pourtant, je ne suis pas à l’origine de cet article… Je souhaiterai savoir qui en est l’auteur. Si l’article est assez complet sur le fait que c’est un procédé innovant et qu’il peut s’appliquer dans de nombreux domaines, il n’en reste pas moins qu’ils contient des erreurs comme par exemple : « …offrant un filtrage et une oxygénation de l’eau à haut débit sur de longues distances » : Cet appareil n’a aucun… Lire plus »
    Enerzine
    Invité

    L’article a fait l’objet de 2 correctifs. 1- l’appareil ne joue par le rôle de filtrage mais de recirculation d’eau ; 2- l’appareil est arrimé à un point fixe étudié préalablement. Nous venons d’apprendre que SolarBee est développé en exclusivité en France par la SARL Val’Eaux. Pour plus d’informations : http//www.val-eaux-concept.com (site en construction). La rédaction

    wpDiscuz