Consommation des bâtiments universitaires français

Les universités françaises consomment en moyenne 300 KWh/m² chaque année, selon une étude de la Conférence des Présidents d’Université (CPU) et de la Caisse des Dépôts.

Une cartographie de l’énergie et du CO2 a été présentée, jeudi 28 mai, à la Conférence des présidents d’universités (CPU). Cette étude se destine à orienter les schémas directeurs et programmations immobilières des établissements, en fonction des objectifs français, européens et mondiaux en termes d’économies d’énergie et de lutte contre les changements climatiques. Les données sont issues d’une vaste collecte d’informations récoltées auprès des responsables universitaires entre septembre 2008 et février 2009.

Avec 18 millions de m², les universités représentent le tiers des bâtiments publics en France. Au niveau national, la moyenne de la consommation énergétique est de 300 kWh.EP/m².an, et de 31 kg.CO2/m².an. Ce ratio comprend le patrimoine immobilier universitaire français et celui de 13 grandes écoles.

Ratios énergie des bâtiments universitaire par région. la Corse, le Limousin et la Picardie n’ont pas fourni de données suffisantes. (cliquer sur l’image pour une meilleure définition)

Moyene régionale des consommation d'énergie

Cette carte s’accompagne d’un outil de pilotage baptisé "StratEnergieCO2", module de planification de l’amélioration des performances énergétiques des universités. Il permet d’évaluer les économies d’énergie en fonction de plusieurs scénarios d’investissement.

Le projet de cartographie Energie-CO2 a associé également l’Association des responsables immobiliers universitaires (ARTIES), l’ADEME, les universités pilotes J. Fourier (Grenoble), Versailles St-Quentin et Angers, ainsi que la Direction générale de l’Enseignement Supérieur.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz