Constellation : EDF s’installe dans le nucléaire US

Accord conclu. Après des mois de tractations, et la concurrence du financier Warren Buffett, EDF est parvenu à ses fins : le groupe acquiert la moitié de l’opérateur nucléaire américain Constellation Energy. Pour un montant de 4,5 milliards de dollars (3,13 milliards d’euros).

La participation acquise par EDF Development Inc. représente 49,99 % des activités de production et d’exploitation nucléaire de Constellation Energy.

L’accord prévoit un apport en liquidité immédiat de 1 milliard de dollars en espèces dans Constellation Energy et une option de vente à EDF Development Inc. d’actifs de production non-nucléaire pour un montant pouvant atteindre 2 milliards de dollars.

EDF détenait déjà 9,5% du groupe américain, et possède à parité la joint venture Unistar. La participation d’EDF Development Inc. dans Constellation Energy Nuclear Group prendra la forme d’une nouvelle joint venture entre les deux sociétés, indépendantes de la joint venture existante.

Le groupe américain détient les centrales nucléaires de Calvert Cliffs dans l’Etat du Maryland et de Nine Mile Point et de R.E. Ginna dans l’Etat de New York qui représentent une capacité installée de 3 869 MW.

"Le groupe EDF est convaincu depuis longtemps des avantages majeurs résultant du développement de nouveaux moyens de production d’énergie nucléaire parallèlement à la détention et à l’exploitation de centrales nucléaires existantes telles que celles détenues et exploitées par Constellation Energy," a commenté Pierre Gadonneix, PDG d’EDF.

"A travers cet accord, nous pouvons capitaliser sur ces avantages et sur l’expertise du groupe EDF en matière nucléaire pour générer de la croissance dans l’intérêt des actionnaires, des clients et des employés du groupe EDF et de Constellation Energy. Nous nous réjouissons de continuer de travailler avec Constellation Energy au développement de nouvelles capacités de production nucléaire dans les Etats du Maryland et de New York et au-delà dans le cadre d’un accord qui contribue largement à la production aux Etats-Unis d’énergie sans émission de CO2."

La conclusion de cet accord est le fruit de plusieurs mois de négociations auprès des actionnaires. En septembre, le milliardaire américain Warren Buffett proposait une offre de 4,7 milliards de dollars, approuvée par le conseil d’administration. Finalement, EDF est parvenu à convaincre le groupe de son engagement à long terme. Constellation versera 1,2 milliard de dollars à MidAmerican en dédommagement de l’annulation de leur accord de fusion.

Dans son communiqué, EDF précise qu’il réalisera plusieurs investissements stratégiques pour renforcer la situation de liquidité de Constellation Energy.

L’accord prévoit également que Constellation Energy et EDF Development Inc. nommeront chacun cinq membres du Conseil d’administration de la nouvelle joint-venture avec un droit de vote prépondérant sur les sujets relatifs à la fiabilité, à la sécurité et à la sûreté pour le Président (nécessairement un citoyen américain) qui sera nommé par Constellation Energy. Le Vice-Président du conseil sera nommé par EDF. Le groupe EDF disposera aussi d’un siège d’observateur au sein du conseil d’administration de Constellation Energy et à la réalisation définitive de l’opération, EDF aura le droit de nommer un administrateur à ce conseil.

Afin d’illustrer son engagement en faveur de la relance du nucléaire aux Etats-Unis et en particulier du rôle futur de l’Etat du Maryland dans cette relance, EDF implantera son siège social dans le Maryland. Le groupe EDF investira également 20 millions de dollars dans un nouveau centre de protection de l’environnement et d’accueil du public à Calvert Cliffs. Ce projet s’inscrit dans l’objectif de débuter la construction la troisième tranche de Calvert Cliffs dès que le processus réglementaire le permettra.

Les deux sociétés pensent recevoir les autorisations réglementaires nécessaires en vue de l’acquisition par EDF Development Inc. de sa participation dans l’activité d’exploitation et de production d’énergie nucléaire de Constellation Energy et qu’elles réaliseront définitivement l’opération dans un délai de six à neuf mois. Les sociétés travailleront de manière étroite avec les autorités de l’Etat du Maryland afin de les tenir pleinement informés de tous les détails de l’opération. L’approbation de l’opération par les actionnaires de Constellation Energy n’est pas nécessaire.

En outre, le groupe EDF investira 36 millions de dollars dans la Fondation du Groupe Constellation Energy pour soutenir de futures actions caritatives devant bénéficier sur le long terme à la population de Baltimore et à l’Etat du Maryland.

Constellation Energy reste une société cotée et indépendante, indique le communiqué EDF.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz