Enerzine

Construction du premier synchrotron à molécules

Partagez l'article

Des scientifiques de l’institut Max Planck Fritz Haber de Berlin ont construit le premier synchrotron pouvant accélérer et stocker des molécules.

Tout comme les synchrotrons utilisés en physique des particules, ce synchrotron à molécules permet de concentrer et stocker un faisceaux, mais dans ce cas, il s’agit d’un faisceau de molécules plutôt qu’un faisceaux d’ions ou d’électrons de haute énergie. L’énergie des molécules, de l’ordre de quelques meV, étant beaucoup plus faible que celle des particules étudiées en physique des hautes énergies, la circonférence de ce synchrotron est considérablement plus petite (de l’ordre de 80 cm uniquement) que celle des synchrotrons traditionnels (27 km de circonférence pour le synchrotron du CERN).

Ce synchrotron a permis de concentrer un faisceau d’ion ammonium (NH4+) -en accélérant les ions trop lents et en freinant les ions trop rapides- puis de les stocker à l’intérieur des deux anneaux. L’objectif du synchrotron est de stocker ces molécules suffisamment longtemps, et de manière suffisamment concentrée, pour observer leur collision. Ces chocs permettent, en effet, d’obtenir des informations sur les propriétés physiques des molécules.

 
BE Allemagne numéro 320 (31/01/2007) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41068.htm

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz