Coopération entre Siemens & Volvo dans la mobilité électrique

L’industriel allemand Siemens et le suédois Volvo Car ont décidé de coopérer ensemble dans le développement "technique" de la voiture électrique en se concentrant sur la conception commune de solutions d’entraînement électrique, de l’électronique de puissance et des moyens de rechargement, ainsi que sur l’intégration des systèmes dans les véhicules de type Volvo C 30 Electric.

Ainsi, les premiers véhicules de ce modèle, équipés de moteurs électriques Siemens, devraient commencer les premiers essais sur route à la fin de l’année 2011. A partir de la fin 2012, le constructeur suédois livrera à Siemens une série d’essai d’environ 200 véhicules, qui formera une flotte d’essai interne à Siemens et qui fera l’objet d’essais et de validations dans des conditions réelles d’utilisation.

Concernant l’électrification de ses modèles, Volvo entend se fonder sur l’efficacité et les solutions éprouvées de Siemens. « Nous sommes extrêmement satisfaits d’avoir Siemens comme partenaire. Les connaissances et l’expérience qui ont fait de l’entreprise un leader mondial vont porter à un niveau bien supérieur la technologie mise en œuvre dans nos voitures électriques », a déclaré Stefan Jacoby, président et CEO de Volvo Car Corporation.

Les moteurs électriques, la gestion des batteries et les solutions de rechargement sont en effet cruciales dans le développement et la production des voitures électriques. « La coopération avec Volvo constitue une étape importante dans le développement de composants et de systèmes de grande valeur pour la future production en série des voitures électriques », a indiqué pour sa part Siegfried Russwurm, directeur du Secteur Industry de Siemens. « Notre objectif à long terme est de faire de Siemens un fournisseur mondial de solutions dans le secteur des véhicules électriques et en dehors de celui-ci. Nous nous considérons comme un précurseur global de la mobilité électrique. »

Par ailleurs, dans le cadre de concepts énergétiques globaux conçus pour une mobilité électrique durable, Siemens explore aussi la production d’hydrogène à l’échelle industrielle. L’objectif est de transformer en hydrogène « vert » les excédents temporaires de production électrique utilisant des ressources renouvelables. Cet hydrogène pourra ensuite être utilisé dans des applications industrielles et dans des véhicules équipés de piles à combustibles ; il peut également être exploité dans des voitures électriques fonctionnant sur batterie, après une étape de reconversion en courant.

Les moteurs électriques Siemens destinés à Volvo seront de construction modulaire et compacte ; ils offriront une puissance de pointe de 108 kilowatts, pour un couple maximal de 220 Newtons-mètres. La conception des inverseurs électriques correspondants devra être optimisée par les deux entreprises, afin de répondre aux exigences de sécurité qui s’appliquent dans le secteur automobile. Enfin, Siemens fournira des systèmes de rechargement rapides à haute efficacité, à installer dans les véhicules et en dehors.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz