Copenhague, deux tours reliées par 2 ponts éclairés

Steven Holl Architecture a remporté au Danemark, le concours international du "LM project", un projet portant sur le front de mer de Copenhague et destiné à donner un nouveau repère architecturale au port de la capitale.

Le Danemark a toujours été considéré et à juste titre comme l’un des pays leaders dans les énergies renouvelables. C’est pourquoi, les jurés du concours ont tenu au travers de ce projet à intégrer le maximum de solutions durables.

Comme le montre les images ci-dessous, l’édifice comprendra deux tours de verre qui intègreront chacune en façade des vitres recouvertes de films photovoltaïques.

Les bâtiments seront également dotés d’un système de chauffage et de refroidissement par eau de mer, d’un chauffage rayonnant au sol et d’une excellente lumière naturelle due aux propriétés de la lumière réfléchissante des vitres photovoltaïques.

Copenhague, deux tours reliés par deux ponts éclairés

La ventilation naturelle circulera à chaque étage par des ouvertures réalisées au niveau du plancher et du plafond et cela dans le but de maximiser la circulation de l’air.

Copenhague, deux tours reliés par deux ponts éclairés

Les deux tours seront reliées l’une à l’autre par une passerelle haute de 65 mètres et constellée d’éoliennes capables de fournir de l’électricité pour les espaces publics intégrés aux tours.

Copenhague, deux tours reliés par deux ponts éclairés

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz