Corée du Sud : le réacteur CANDU 6 a subi un “retubage”

Énergie atomique du Canada limitée (EACL) et Korea Hydro & Nuclear Power Company (KHNP) ont annoncé la semaine dernière qu’ils avaient achevé le retubage du réacteur CANDU 6 de l’unité 1 situé à Wolsong, en Corée du Sud.

Le réacteur a été entièrement remis en service et rebranché avec succès au réseau électrique des services de la Corée le 18 juillet, ce qui a marqué la fin du premier projet de démontage, de retubage et de remise en service d’un réacteur CANDU 6.

Selon leur conception, les réacteurs CANDU doivent subir un retubage pour permettre aux services publics de prolonger la durée de vie de leur réacteur plutôt que d’avoir à le déclasser et à le remplacer par un nouveau.

D’après EACL, le retubage d’un réacteur donne lieu au retrait et au remplacement des 760 conduites d’alimentation du réacteur (dans le cas d’un CANDU 6) ainsi que des 380 canaux de combustible et 380 tubes de cuve. Des outils télécommandés et de lourdes machines fortement blindées doivent être utilisés pour accomplir le travail en toute sécurité à l’intérieur du réacteur, compte tenu de l’importante radioactivité qui s’y trouve.

Le retubage d’un réacteur exige son arrêt prolongé pour remplacer les canaux de combustible.

« Cette dernière étape du projet de retubage du réacteur de Wolsong 1 représente le point culminant d’une démarche d’envergure entreprise par KHNP et EACL pour procéder au retubage du réacteur en toute sécurité et en assurer l’exploitation efficace dans l’avenir », a indiqué Hugh MacDiarmid, PDG d’EACL. « EACL a consolidé ses capacités à Wolsong, en appliquant les leçons tirées d’autres projets du genre, et peut ainsi démontrer la viabilité commerciale future des activités de retubage des réacteurs CANDU. »

Le retubage du réacteur de Wolsong a nécessité un arrêt de 839 jours, au cours desquels KHNP a aussi mené diverses activités de remise à neuf. Plus tôt cette année, EACL a achevé le travail visant un réacteur CANDU (Bruce A, unité 2) de la centrale de Bruce Power en Ontario, au Canada. EACL terminera bientôt le retubage de l’unité 1 de Bruce A.

KHNP détient et exploite 4 installations CANDU 6 en Corée. Le réacteur CANDU de Wolsong 1 a été mis en service en 1983, et affiche un facteur de charge à vie, ou coefficient de réussite en exploitation, de 86,2 %. Les unités 2, 3 et 4 de Wolsong ont toutes été livrées par EACL selon les échéanciers et les budgets, respectivement en 1997, 1998 et 1999.

« Le projet de retubage de Wolsong devrait servir de modèle pour les futurs partenariats internationaux dans lesquels la technologie CANDU peut servir à produire de l’électricité de manière rentable et fiable, dans le cadre de projets de remise à neuf et de nouveaux contrats de construction », a conclu M. MacDiarmid.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz