Côte d’Ivoire : Alstom fournira des groupes turbo-alternateurs

Alstom a annoncé la semaine dernière avoir remporté un contrat auprès de l’entreprise chinoise Sinohydro pour la fourniture des équipements électromécaniques et de services techniques destinés au projet hydroélectrique de Soubré, en Côte d’Ivoire.

Alstom fournira trois groupes turbo-alternateurs Francis de 90 MW, un groupe turbo-alternateur bulbe de 5 MW ainsi que les équipements auxiliaires.

Le Groupe industriel français assurera la conception, la fabrication, le suivi de l’installation, la mise en service des équipements, les travaux d’essais ainsi que les services sur site. Les équipements seront réalisés dans l’usine de fabrication d’équipements hydroélectriques d’Alstom à Tianjin, en Chine.

Située au bord des chutes de la Nawa, sur le fleuve Sassandra, la centrale de Soubré constitue à ce jour le plus important projet hydroélectrique du pays, avec une capacité de 270 MW. Elle atteindra un rendement annuel moyen de 1.100 GWh. La construction de la centrale de Soubré constitue une excellente opportunité de développement de l’économie locale et de création d’emplois. Il s’agit du second projet mené en coopération entre Alstom et Sinohydro, après celui de Bui au Ghana pour lequel Alstom a fourni 3 groupes turbo-alternateurs de 133 MW.

« Ce contrat renforce la position de leader d’Alstom sur le marché hydroélectrique africain. Grâce à sa technologie de pointe et à son expertise de longue date en hydroélectricité, Alstom a joué un rôle décisif dans le programme de développement de l’électricité en Afrique, notamment au travers de projets récents tels que la centrale hydroélectrique de 250 MW de Bujagali en Ouganda ou celle de Grand Renaissance en Ethiopie d’une puissance de 3000 MW», a déclaré Jérôme Pécresse, Président d’Alstom Renewable Power.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Côte d’Ivoire : Alstom fournira des groupes turbo-alternateurs"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Une entreprise francaise vend en Afrique des produits qu’elle fabrique en Chine. C’est l’avenir, mon coco!

Bob1
Invité

ca ne me choque pas qu’ils fabriquent en chine, il y a encore un gros gisement d’hydro la bas et autant rapprocher l’usine de la ou y’a la plus grande demande Ca n’aurait aucun sens de fabriquer des turbines en france sachant que tout le potentiel est déjà exploité et qu’ils n’en vendront pas localement

wpDiscuz