Enerzine

Créances contre hydrocarbures algériens

Partagez l'article

Après la Russie, c’est au tour de l’Algérie de rembourser ses dettes par anticipation au Club de Paris. Au 30 juin, l’Algérie aura remboursé 4,3 milliards de dollars de dette auprès de ses créanciers a indiqué le ministre algérien des Finances Mourad Médelci.

L’état Algérien connaît depuis le début de l’année des profits substantiels grâce à son formidable réservoir d’hydrocarbure. Début mai, le ministre de l’Energie et des Mines avait annoncé le chiffre astronomique de 16 milliards de dollars (environ 12,67 milliards d’euros) de recettes liées à la hausse des exportations gazières et à la hausse mondiale du prix du pétrole.

Ainsi, on apprend de source officielle que l’Algérie a signé lundi 26 juin à Oslo un accord visant à rembourser la totalité de la dette algérienne envers la Norvège, d’un montant de 15,6 millions de dollars. En définitive, l’Algérie a signé 11 accords de remboursement anticipé de sa dette. Ce qui représente plus de la moitié de sa créance totale.

  • France (1,6 milliard de dollars),
  • Espagne (690 Mds),
  • Etats-Unis (625 Mds),
  • Autriche (369 Mds),
  • Canada (255 Mds),
  • Belgique (225 Mds),
  • Suède (92 Mds),
  • Danemark (54,3 Mds),
  • Pays-Bas (45 Mds),
  • Portugal (20 Mds),
  • Norvège (15,6 Mds).

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz