Danone s’oriente vers un plastique bio de prochaine génération : PEF

Dans l’objectif de produire des bouteilles en polyester furanique (polyéthylène furanoate, ou PEF), Danone, le numéro 2 mondial dans le secteur de l’eau en bouteille et Avantium ont signé le 22 mars dernier un accord de développement.

Cet accord constitue un nouveau jalon dans la stratégie d’Avantium qui consiste à poursuivre le co-développement de la technologie YXY pour la production de bouteilles en PEF.

« Cet accord avec Danone Research représente un fantastique pas en avant pour la commercialisation de bouteilles en PEF », a déclaré le PDG d’Avantium, Tom van Aken.

« Aujourd’hui, Danone Research se trouve au premier plan pour contribuer au développement de bouteilles en plastique bio de prochaine génération. Notre solution YXY pour l’industrie de l’emballage apporte un nouveau matériau d’origine bio offrant des propriétés fonctionnelles supérieures par rapport à la technologie de PET conventionnelle (notamment des propriétés thermiques, protectrices et de potentielle légèreté). Nous pensons que les aspects économiques du processus et l’empreinte carbone du PEF en font une alternative adéquate au PET. Une récente étude menée par le Copernic Institute a démontré que le PEF avait une empreinte carbone 50 à 60 % plus basse que le PET à base de pétrole. La finalisation de l’étude de l’Analyse du cycle de vie (LCA) entre dans le cadre de l’Accord de développement commun. Avantium valide actuellement l’utilisation de chaînes d’approvisionnement et de recyclage existantes, permettant une transition totale vers des bouteilles en PEF bio d’ici trois à cinq ans. »

Se basant sur la technologie YXY, l’objectif commun d’Avantium et Danone Research consiste à contribuer à l’émergence d’une nouvelle génération de matériau renouvelable qui ne sera pas en concurrence directe avec l’alimentation.

YXY est utilisée à titre de technologie chimique-catalytique rapide et efficace pour convertir les hydrates de carbone produits à partir des plantes, des céréales, des cultures énergétiques, de la matière lignocellulosique, des flux de déchets, des déchets de papier ou des résidus agricoles en une large variété de polymères biologiques. En se basant sur ses programmes actuels de R&D, Avantium poursuivra aussi le développement de PEF à partir des produits de base renouvelables non concurrents avec l’alimentation.

Avantium a récemment ouvert son usine pilote à Geleen, aux Pays-Bas, avec une capacité de production de 40 tonnes de PEF pour le développement d’applications. Ses collaborations avec Danone et The Coca-Cola Company sont essentielles à la réalisation d’une transition "fluide" vers la phase de production en masse de bouteilles en PEF.

Enfin, Avantium indique discuter activement avec d’autres propriétaires de marques de premier plan pour développer des films, fibres et bouteilles en PEF. Sur le plus long terme, Avantium accordera la licence de sa technologie YXY pour permettre une utilisation et une production mondiale à grande échelle de ses matériaux en plastique d’origine biologique.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Danone s’oriente vers un plastique bio de prochaine génération : PEF"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
zelectron
Invité

quid de la biodégradabilité de ces molécules ?

Pastilleverte
Invité

biodégradables, puisqu’issu de produits agricoles “non concurentiels avec l’alimentaire”, qu’ils disent, c’est à dire si c’est vraiment des déhéts/sous produits de produits alimentaires produits pour eux mêmes.

Bionico
Invité

En effet, si l’origine est verte, qu’en est-il de l’avenir de l’emballage en fin de vie : recyclé ? recyclable ? compostable ?

wpDiscuz