Data Center: Iliad pousse le rendement de son infrastructure à 98%

Sans compromettre la qualité de ses centres de données informatiques, Iliad Datacenter a annoncé avoir pu obtenir un rendement inégalé grâce à l’utilisation depuis plusieurs mois de nouveaux onduleurs sur son site DC2, basé à Vitry.

La filiale du groupe Iliad, spécialisée dans la conception, la construction et l’exploitation de datacenters, va également exploiter dès cet été le même type d’onduleur – modèles Eaton 9395 – actuellement en phase de déploiement dans son nouveau campus DC3, de 11.800 m².

Iliad exploite plusieurs Data Centers en Région Parisienne, tous conçus en interne par son propre bureau d’étude, destinés aux grands comptes et professionnels de l’Internet. DC2 à Vitry, sur plus de 5.000 m², a été entièrement modernisé et bénéficie d’une nouvelle architecture en 2 N+1. Quant au campus DC3, composé de 22 datacenters privatifs de 250m2 totalisant une surface de 11.800 m², il sera inauguré cet été avec une architecture innovante de type Tier IV.

Iliad Datacenter a lancé un appel d’offre auprès de la plupart des équipementiers.

"Au final, nous avons choisi la solution Eaton 9395 pour ses nombreuses qualités, sa capacité de résilience et sa fabrication Européenne (Finlande). Nous avons mis en service 29 onduleurs Eaton 9395 de 550 kVA composés de deux modules de 275 kVA chacun. Ces onduleurs nous servent à sécuriser l’infrastructure de nos clients" explique Nicolas Fontés, Directeur Commercial chez Iliad Datacenter. "Dans un Data Center, 70% de nos coûts d’exploitation sont des coûts d’électricité dont les tarifs augmentent en moyenne de 7% par an. Nous avons souhaité optimiser le rendement pour aller jusqu’à 97,9% sur les chaînes. L’adoption par défaut du mode ESS (Energy Saver System) de l’Eaton 9395 sur l’ensemble de nos chaînes, est une première en France."

Pour obtenir un rendement "remarquable", l’onduleur Eaton 9395 met en œuvre une autre technologie de pointe, appelée VMMS (Variable Module Management System), qui tire parti de sa structure modulaire. VMMS décide, en fonction du niveau de charge instantané, du nombre de modules onduleurs à activer et de ceux à mettre en veille. Les modules actifs sont donc toujours utilisés à un niveau de charge élevé. Lorsque la charge augmente, le système introduit immédiatement – en moins de 2ms – des modules supplémentaires.

Pour atteindre les 98% sans rogner sur la qualité, Iliad Datacenter a installé des capteurs qui lui fournissent des informations et des alertes. Pour conserver un très haut niveau de résilience et optimiser la qualité, il faut que tout soit variable dans le DC : "Cette modularité peut être atteinte grâce justement à la spécificité de l’Eaton 9395."

"Dans le Data Center DC2, ces onduleurs sont déjà en exploitation. Lors de nos tests avant la mise en production, nous avons poussé les équipements au-delà de leurs limites de fonctionnement. Et nous avons été agréablement surpris, car les résultats ont largement dépassé nos attentes !" analyse Nicolas Fontés.

Iliad Datacenter a adopté la Technologie Eaton Hot Sync de mise en parallèle des onduleurs.

Hot Sync assure, non seulement, un partage de charge très précis, mais permet aussi de repérer en temps réel un onduleur en défaut. En fait, chaque module vérifie lui-même son bon fonctionnement. En cas de panne, il est instantanément déconnecté et le surcroît de charge est compensé par les autres onduleurs. Eaton a déposé ce brevet depuis 15 ans déjà. Cette technologie, applicable sur les onduleurs Eaton de 8 kVA à 1,1 MVA unitaire, permet de réaliser des configurations jusqu’à 6 MVA avec bypass centralisé.

"L’équipe Projets d’Eaton, constituée d’experts techniques, s’est intégrée dans le planning que nous avions défini. Elle a bien orchestré les étapes de livraison, de déploiement et de mise en route des équipements dans le délai imparti. De plus, elle a effectué, sur le site de Vitry, une analyse fonctionnelle pour déterminer le périmètre de fonctionnement du système" estime Nicolas Fontes. "Nous sommes passés d’une solution traditionnelle avec un rendement de 92% à un rendement de 98%. Lorsque l’on sait que nous avons une charge de 22 MVA, c’est réellement significatif !"

"Encore une fois, Eaton nous a proposé un produit dépassant nos objectifs de rendement et de résilience. En outre, nos ingénieurs ont pu réaliser de nombreux tests sur site, en particulier avec des tests de court-circuit et de surcharge qui ont été au-delà de nos espérances. Il est vrai qu’Eaton est historiquement un équipementier automobile et aéronautique, où les principes de sécurité et de traçabilité sont poussés à l’extrême. De plus, Eaton a su adapter, à notre demande, certains éléments techniques de son onduleur, afin d’améliorer la solution. Les équipes techniques d’Eaton ont le même ADN que nous en matière d’innovation !" conclut Nicolas Fontés.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz