De la bonne utilisation des déchets d’hydrocarbures

La société Turmalin, de Saint-Pétersbourg, est en train de créer tout un complexe de destruction thermique (incinération) des déchets du groupe de gisements pétroliers de Salym (arrondissement autonome des Khantys-Mansis).

L’usine sera installée à proximité de l’exploitation pétrolière, non loin de la petite ville de Salym, sur un polygone de collecte et de recyclage des déchets industriels. Son commanditaire est une filiale de Nefteyougansk de la compagnie d’hydrocarbures Salym Petroleum development N.V.

L’incinérateur, doté d’une chambre de combustion rotative, est élaboré par la société Turmalin. Il permettra de détruire et de neutraliser simultanément des déchets pétroliers liquides et visqueux, des morceaux de sol pollués par le pétrole, des déchets de forage solides et autres résultant de la production. Cette installation qui, utilise elle-même du pétrole brut, sera capable de neutraliser une tonne de déchets à l’heure. Les déchets de cendres qui subsisteront après le processus de combustion représenteront moins de 10% de leur volume initial. 80% de l’énergie thermique dégagée lors de cette combustion pourra être récupérée et servira à alimenter en eau chaude ou à chauffer les locaux utilisés pour la production.

Olga Koulaguina, écologue en chef de Turmalina a commenté : "Nos incinérateurs ont subi une série de tests poussés qui ont prouvé leur sûreté écologique. Nous garantissons une sécurité de classe IV pour les déchets de cendre subsistant. Quant à la teneur de l’air en substances nocives, elle ne dépasse pas, à la limite de la zone de sécurité sanitaire instaurée, un dixième de la concentration limite autorisée pour tous les composants."

Les déchets destinés à être éliminés par incinération seront acheminés jusqu’au polygone par des convois routiers spéciaux. Des équipements appropriés ont été prévus pour leur stockage provisoire. L’incinérateur est équipé d’un système d’épuration de la poussière à plusieurs niveaux des gaz sortants et de neutralisation des gaz dits "acides". Se présentant comme une alternative à l’enfouissement des déchets, cette usine d’incinération contribuera à améliorer sensiblement l’état de l’environnement.

 

BE Russie numéro 20 (5/05/2009) – Ambassade de France en Russie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58910.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "De la bonne utilisation des déchets d’hydrocarbures"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Rdc
Invité

Bonjour, Je suis très intéressée par ce projet, a-t-il vu le jour finalement ? Merci.

wpDiscuz