De la neige artificielle sur le toit du monde

Des chercheurs chinois sont parvenus à déclencher artificiellement des chûtes de neige dans le district de Nagqu, au nord du Tibet. Une première mondiale, effectuée à 4500 m d’altitude.

"Ces premières chutes artificielles montrent qu’il est possible de modifier le temps sur le plateau le plus haut du monde grâce à l’intervention de l’homme", a déclaré Yu Zhongshui, ingénieur au bureau météorologique.

Les précipitations ont atteint 2,2 mm, selon le département de météorologie locale, recouvrant le sol d’une couche de neige d’ 1 cm d’épaisseur.

Le Tibet a connu cet hiver des températures particulièrement chaudes, avec en moyenne 2,7 degrés de plus que les années précédentes.

L’objectif affiché de telles expériences est de réduire la sécheresse dans les prairies du nord du Tibet.

Partagez l'article

 



Articles connexes

1
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
kraken
Invité
kraken

Quelles sont les sources de cette informations ?