De l’eau potable grâce à des nano-filtres électrifiés

Alors que près d’un milliard d’individus n’ont pas accès à une eau propre et potable, des scientifiques ont annoncé récemment le passage avec succès des premiers tests d’une nouvelle technologie de filtrage peu coûteuse qui est en mesure d’éliminer jusqu’à 98% des bactéries pathogènes dans l’eau en quelques secondes.

Yi Cui et ses collègues de l’Université de Stanford ont expliqué que la plupart des purificateurs d’eau fonctionnent en piégeant les bactéries grâce à de minuscules pores intégrés à des matériaux filtrants. Passer l’eau à travers ces filtres nécessite des pompes électriques et une consommation élevée d’énergie.

En outre, les filtres peuvent s’obstruer et doivent être changés régulièrement. Le nouveau matériau utilise, en revanche, des pores relativement énormes, permettant à l’eau de s’écouler à travers eux plus facilement. En fait, le système élimine les bactéries, plutôt que de tenter de les piéger.

De l'eau potable grâce à des nano-filtres électrifiés

Comme les scientifiques savaient qu’un contact entre l’argent et l’électricité permettait de détruire des bactéries, ils ont donc décidé de combiner les deux approches. Après avoir aspergé le coton de nanofils d’argent microscopiques, ils ont ajouté une couche de nanotubes de carbone, qui donnent au filtre une conductivité électrique supplémentaire.

Des tests réalisés sur une eau contaminée par des bactéries intestinales (E.coli) a montré que le coton argenté et électrifié avait tué jusqu’à 98% des bactéries. Le matériau filtrant n’a jamais été bouché et l’eau coulait à travers lui rapidement sans avoir besoin d’une pompe. "Une telle technologie pourrait considérablement réduire le coût des technologies de filtrage tant pour l’eau que pour la nourriture, l’air, et les produits pharmaceutiques où la nécessité de remplacer fréquemment les filtres reste couteuse et représente un défi difficile à relever", indique le rapport.

De l'eau potable grâce à des nano-filtres électrifiés

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "De l’eau potable grâce à des nano-filtres électrifiés"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Shok
Invité

ça me rappel que le MIT a réalisé une micropuce en silicium qui en plus de filtrer les batterie , permet de dessaller l’eau de mer , mais on peut toujours courrir apparemment. je crois que chaque puce filtre 1,5litre par heures ou je ne sais quoi faudrait que je retouve l’article.

Shok
Invité

d’ailleurs j’ai lu ça ici même

wpDiscuz