De nouveaux standards de qualité pour les modules PV

Après Sunnco qui se prépare à la certification ISO-9001, c’est au tour du groupe allemand IBC SOLAR, de mettre en place de nouveaux standards de qualité pour ses modules solaires.

À travers des audits externes de production, l’entreprise s’assure que ses modules ne sont pas seulement de haute qualité, mais également que le procédé complet de fabrication se déroule de manière transparente. L’institut de test allemand réputé et indépendant SGS-TÜV GmbH et IBC SOLAR ont élaboré les critères pour l’audit de « Fournisseur certifié », un audit qui évalue les fabricants de modules photovoltaïques. Ce n’est pas seulement la qualité de production qui est examinée, mais également la gestion de l’entreprise et des sujets tels que la responsabilité sociétale.

« Les procédures de gestion, d’organisation et de fabrication sont les principaux points d’intérêt aujourd’hui. Par le passé, il était nécessaire d’identifier les défauts des produits puis de les éliminer, mais les sociétés actuelles attachent plus d’importance à l’élimination des sources potentielles d’erreurs avant coup », explique Dirk Schmidt, Directeur Grands Comptes « Certification des Systèmes et Prestations » de SGS-TÜV. « Les formes d’organisation et de procédures efficaces sont une base importante pour une qualité haut de gamme dans toute industrie ou activité, quelle que soit sa taille. Des standards uniformes permettent une comparaison internationale des procédés de fabrication et des prestations. Nous avons développé, avec IBC SOLAR AG, un large catalogue de critères ; nos auditeurs expérimentés garantissent ainsi de hauts standards dans les industries certifiées ».

Le label de test couvre des critères incluant l’impression générale donnée par la société, le transfert de données et la sécurité informatique, la conformité des machines de production, le management de la qualité, le parc des équipements de contrôle, les procédés de test et le contrôle de production, entre autres. En plus de ces détails méticuleux, des aspects plus subjectifs, tels que la gestion des employés, leurs qualifications et conditions de travail sont prises en compte dans le test. Pour devenir un « Fournisseur Certifié », les entreprises doivent démontrer leurs qualifications lors d’un test de plusieurs jours.

M. Montel, PDG d’IBC SOLAR SAS, précise que ce label pourra prochainement s’étendre aux achats internationaux : « IBC SOLAR étant une filiale d’IBC SOLAR AG, nos produits bénéficient bien entendu des même certifications : par exemple, un module IBC PolySol 230 TE possède cette appellation « Fournisseur certifié », qu’il soit vendu en France, en Allemagne ou par le biais de toute autre filiale du groupe IBC SOLAR. Mais surtout, nous prévoyons de mettre en place une certification identique pour nos partenaires français, qu’il s’agisse de nos structures d’intégration, ou de nos futurs modules « Made in France ». En effet, nous travaillons actuellement au développement d’une gamme de modules photovoltaïques « Made in France » afin de répondre à la demande croissante du marché. »

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz