Découverte “importante” de pétrole au large de l’Angola

Le groupe pétrolier italien ENI et Sonangol, son homologue angolais – ont qualifié mardi de découverte "importante" le pétrole contenu dans le puits Mpungi-1, exploré au large de l’Angola.

Le puits, situé dans le bloc 15/06, à 120 kms des côtes angolaises, sous 1.050 mètres d’eau, a été foré à une profondeur totale de 2.300 mètres. Des hydrocarbures ont été détectés dans les formations sableuses du Miocène moyen. Lors d’un essai de production, Eni indique que "du pétrole léger de bonne qualité est remonté en surface pour une quantité de plus de 6.000 barils par jour".

C’est la septième découverte de pétrole par l’entreprise commune, depuis l’attribution du bloc à la fin de 2006.

Eni qui détient une participation de 35% dans le bloc en est l’opérateur, tandis que Sonangol E&P en est le concessionnaire. Les autres partenaires du consortium sont : Sonangol Pesquisa e Produção (15%), SSI Fifteen Limited (20%), le français Total (15%), Falcon Oil Holding SA Angola (5%), le brésilien Petrobras International BV Braspetro (5%) et Statoil Angola (5%).

La production actuelle d’Eni en Angola – présent depuis 1980 – atteint environ 130.000 barils équivalent pétrole par jour.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Découverte “importante” de pétrole au large de l’Angola"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Petrouf
Invité

En lisant “importante”, j’ai eu peur qu’on ait encore trouvé de quoi prolonger notre dépendance morbide et suicidaire dans le pétrole. Heureusement, un rapide calcul montre que la production cumulée de ce puits durant 30 ans suffirait juste à couvrir la demande mondiale actuelle durant 16 jours et demie. Voilà ce qu’on a gagné. Ou plutôt perdu…

Solar
Invité

En réponse au commentaire de Petrouf Je suis presque certain que c’est un cadre du gouvernement qui a mis le titre, ces 6000 barils par jours sont une aubaine pour le gouvernement en panne sèche Et puis tout est relatif, dans cet article on a pas parlé du stock de ce nouveau puits si on dépasse les 500 millions de barils moi je là qualifierai que c’est une découverte importante, mais ici rien n’est indiqué

wpDiscuz