Découverte “significative” de pétrole au large de Terre-Neuve

La compagnie pétrolière Statoil a annoncé la semaine dernière avoir réalisé, en partenariat avec Husky Energy, une découverte importante de pétrole au large de Terre-Neuve (Canada), où selon ses estimations, elle pourrait récupérer de 300 à 600 millions de barils.

Le champs concerné ("The Bay du Nord") qui est situé à environ 500 kilomètres au nord-est de Saint-Jean de Terre-Neuve est le troisième champ découvert par le groupe norvégien dans cette zone de l’océan Atlantique, à quelque 1.100 mètres de profondeur.

La capacité du second champs ‘Artimon’ est évaluée quant à lui entre 100 et 200 millions de barils de pétrole récupérables. Enfin, la découverte ‘Harpoon’, annoncée en Juin, reste en cours d’évaluation tandis que les volumes ne peuvent être encore confirmées à ce stade.

Découverte significative de pétrole au large de Terre-Neuve

"C’est enthousiasmant de voir que Statoil ouvre un nouveau bassin au large de Terre-Neuve" a indiqué Tim Dodson, vice-président exécutif de l’exploration chez Statoil. "Cela nous permet de nous rapprocher un peu plus du status d’opérateur – producteur dans la région."

"Avec seulement quelques puits forés dans une grande zone de desserte, totalisant environ 8.500 kilomètres carrés, il est nécessaire de fournir plus de travail", a ajouté Tim Dodson. "Cela implique de réaliser de nouvelles explorations sismiques ainsi que des forages supplémentaires afin de confirmer ces estimations et avant que la société ne décide de développer une solution optimale dans le bassin."

Les trois découvertes sont localisées à une profondeur de 1.100 mètres d’eau.

** Statoil possède une participation de 65%, et Husky Energy 35%.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz