Découvrez l’EcoCité de Clermont métropole

Lancée en novembre 2009 dans le cadre du plan d’action Ville durable, la démarche EcoCité permet aux collectivités territoriales retenues de guider leur réflexion de manière transversale, pour mettre en place des projets urbains innovants et démonstrateurs de ce que sera la ville de demain.

13 projets d’EcoCité en France et outre-mer ont ainsi été sélectionnés en 2009 dans le cadre du Plan Ville durable.

Bordeaux : EcoCité Plaine de Garonne / Clermont-Ferrand : EcoCité Clermont Métropole / Grenoble : EcoCité grenobloise / Marseille : EcoCité Euroméditerranée / Metz : EcoCité Metz Métropole / Montpellier : De Montpellier à la mer / Nantes – St Nazaire : Eco.Métropole / Nice : EcoCité Nice Côte d’Azur – Plaine du Var / Pays Haut Val d’Alzette : EcoCité Alzette – Belval / Plaine Commune : Terre de partage et d’innovation urbaine / Rennes : ViaSilva 2040 / Strasbourg – Kehl : Métropole des Deux-Rives / Territoire de la Côte Ouest – la Réunion : EcoCité insulaire et tropicale.


Clermont Ferrand – EcoCité Clermont métropole

Découvrez l'EcoCité de Clermont métropole

[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Stratégie de l’EcoCité

L’échelle de référence du projet clermontois est le pays du Grand Clermont, dans lequel vivent 414 000 habitants, et qui doit en accueillir 50 000 de plus d’ici 2025. Le territoire bénéficie d’un dynamisme économique soutenu, grâce à la présence de 131 000 actifs, de 5 000 scientifiques et de 2 pôles de compétitivité au sein de la communauté d’agglomération Clermont Communauté.

L’enjeu majeur de la stratégie globale est d’articuler de manière cohérente les différentes échelles spatiales dans lesquelles s’inscrivent les projets d’infrastructure et de moyens de transport, des projets phares et démonstratifs de renouvellement, de requalification et de valorisation.


Plusieurs axes stratégiques ont ainsi été définis
:

1) L’avenir du Grand Clermont dessiné en archipel : l’espace métropolitain, qui comprend la plupart des communes de Clermont Communauté et de Riom Communauté, est organisé entre 108 communes se répartissant dans 7 pôles de vie et leurs espaces périurbains. Le projet doit aussi composer avec un environnement remarquable (Parc Naturel des Monts d’Auvergne) à protéger et mettre en valeur. Situés en son cœur, trois espaces de valorisation et de requalification urbaine prioritaire (EVRUP) sont les secteurs de déclinaison opérationnelle du projet : Cataroux / Les Pistes, République, et Estaing / Saint Jean ;

2) Le rayonnement des fonctions métropolitaines : le projet s’attache à la structuration et au renforcement de la plaque urbaine Clermont-Vichy. Il peut pour cela s’appuyer sur ses nombreuses filières scientifiques et économiques (ruralité, chimie, santé et nutrition) comme gisements d’innovation. L’amélioration de l’accessibilité externe du territoire, contraint par le relief est la seconde déclinaison de cet axe ;

3) La réduction des consommations d’énergie par l’optimisation des déplacements et la réduction des consommations dans le bâtiment, en complément du développement des
énergies renouvelables (utilisation du bois comme source d’énergie et potentiels de géothermie et d’énergie solaire) ;

4) La préservation d’une trame verte et bleue, en proposant un modèle de développement spécifique, reposant sur la valorisation des sites naturels majeurs et de leurs connexions écologiques, et des atouts économiques de la ruralité auvergnate

Résultats de la première phase de sélection

Montant global des actions sélectionnées (investissements et ingénierie) : 1,2 million d’euros

Conception urbaine :

Ilots démonstrateurs et à énergie positive
Lycée à énergie positive Camille Claudel : réalisation d’un nouvel équipement, le lycée Camille Claudel de Clermont-Ferrand, dont la construction est qualifiée de BEPOS (bâtiment à énergie positive). Elle vise un objectif « bilan zéro carbone » et « zéro énergie fossile ». Les principes de conception sont étendus au site géographique (mobilité) et au contexte social (chantier d’insertion / sélection pour ingénierie, présélection pour investissement.

Îlot démonstrateur – Tour à énergie positive : réalisation d’un îlot BEPOS (bâtiment à énergie positive) de 5,5 ha comportant plusieurs bâtiments (55 000 m² construits), dont une tour. Le projet développe une approche globale du site, en y intégrant les notions de mixité urbaine et sociale, de gestion du foncier et des risques, et même de capacité d’évolution d’une partie du bâti projeté / sélection pour ingénierie.

Ressources et énergies :

Gestion des ressources et recyclage des matériaux

Exploitation du potentiel géothermique des aquifères et des réseaux d’eaux usées : couplage de l’exploitation des eaux souterraines de la ville et des eaux usées pour aboutir à une solution mixte de chauffage et de refroidissement par géothermie./ sélection pour ingénierie.

Éclairage public optimisé visant la réduction de consommation d’énergie : mise en œuvre d’un système de télégestion de l’éclairage public de la ville, permettant la télécommande et la télésurveillance de chaque point lumineux. Il porte sur ensemble des sources lumineuses de Clermont Ferrand./ sélection pour investissement.

Mobilités :


Service à la mobilité et intermodalité

Véhicule individuel public Autonome – VIPA : L’action vise à déployer un nouveau concept de mobilités via 5 véhicules individuels publics autonomes (VIPA). Ces véhicules sans chauffeur, développés par l’industriel Ligier, n’ont pas besoin d’infrastructures de guidage spécifiques. Ils seront déployés pendant un an / sélection pour investissement.

Eco-mobilité des marchandises en ville : création d’un centre de distribution urbaine permettant la suppression d’une majeure partie des camions de livraison dans le centre de Clermont-Ferrand, la mise en service d’un parc de véhicules propres pour assurer les livraisons finales, l’usage du tramway pour certaines livraisons et l’insertion sociale en lien avec les projets de formation des jeunes non diplômés /sélection pour ingénierie.

Autres projets éligibles à la deuxième phase de sélection

• Gestion multimodale optimisée du pôle d’échange Gare Centrale
• Monitoring urbain, qualité urbaine et environnementale en 3D

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz