Delphine Batho a lancé les groupes de travail sur le compteur « Linky »

Delphine Batho, l’actuelle ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a annoncé la semaine dernière sa volonté de voir aboutir le programme de déploiement du compteur communicant Linky, lors de son déplacement dans l’usine Landis & Gyr de Montluçon (Allier).

Projet d’envergure nationale, Linky vise à équiper 35 millions de consommateurs de compteurs électriques de nouvelle génération qui permettront d’améliorer la qualité du service rendu, d’informer les usagers sur leur consommation et de moderniser la gestion des réseaux de distribution. Malgré de nombreuses critiques de la part des associations, Linky est censé être un outil essentiel "d’efficacité, de sobriété et de compétitivité pour accompagner la transition énergétique."

Delphine Batho a souhaité que ce projet soit orienté vers la réponse aux attentes des consommateurs et qu’il permette de créer les conditions du développement des services d’efficacité et d’effacement. Il faut aussi coordonner une stratégie industrielle de déploiement sur l’ensemble du territoire national. Une adhésion et une appropriation collective autour de ce projet est nécessaire pour aboutir à sa finalisation concrète.

Des groupes de travail vont ainsi être mis en place, réunissant les pouvoirs publics, l’ADEME et le Médiateur national de l’énergie, les associations de consommateurs, les fournisseurs d’électricité, les gestionnaires de réseaux et les fédérations d’équipementiers et d’installateurs, les industriels, des représentants des collectivités locales et la FNCCR.

Suite à une première réunion qui a eu lieu le 16 novembre dernier, des conclusions seront présentées en janvier 2013 dans le cadre du débat national sur la transition énergétique.

Concernant le financement du déploiement de Linky, Delphine Batho a rappelé que le coût du déploiement de Linky doit être neutre pour les ménages et se félicite des propositions de la CRE qui vont dans ce sens.

Itron, l’un des spécialistes mondiaux de la mesure des énergies et de l’eau s’est réjouit de cette annonce sur la relance du projet de généralisation des compteurs communicants, et rappelle son engagement sur ce projet. Ce dernier a déjà investi plus de 8 millions d’euros dans ce projet en recherche et développement et moyens de production. Ainsi, 100.000 compteurs communicants Linky ont été conçus et fabriqués pour la phase d’expérimentation sur le site Itron de Chasseneuil-du-Poitou (86).

Le déploiement de ces compteurs constitue une obligation prévue par la directive européenne 2009/72 sur le marché intérieur de l’électricité. Celle-ci prévoit que les Etats membres de l’UE s’équipent en compteurs d’électricité intelligents à hauteur de 80 % d’ici 2020 et 100 % d’ici 2022. 200 millions de compteurs intelligents devraient ainsi être installés en Europe d’ici fin 2020. En effet, la problématique de gestion et de préservation de l’énergie est devenue un enjeu critique qui nécessite une optimisation de la fourniture et de la consommation.

« Itron est totalement engagé dans la réalisation du projet Linky qui permettra ainsi au consommateur final de devenir un acteur dans la maîtrise de la demande en énergie. Un lancement rapide de l’appel d’offres en 2013 nous permettra de renforcer les investissements et les embauches sur notre site, de faire valoir notre expertise et de saisir des parts de marché en France et à l’export » a déclaré William Hosono, Directeur Général d’Itron Electricité pour l’Europe.

[ Video ] – Le retour des compteurs linky

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Delphine Batho a lancé les groupes de travail sur le compteur « Linky »"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mamouth
Invité

EdF certainement, afin de pouvoir récupérer des informations sur la consommation des clients et s’en constituer des bases de données ayant une valeur financière. Mais clairement pas les clients, comme l’a pointé du doigt l’UFC-Que Choisir, puisqu’il n’est même pas prévu qu’ils puissent êtrre informés de leur consommation.

einstein30
Invité

je suis desole ,mais cette initiative d’utiliser une ministre et sa cour pour organiser un groupe de travail sur le compteur “linky” ; quel gachis ; combien de millions d’€ vont etre investi pour un produit qui ne sera pas indispensable pour la majorite des abonnes ,ceux-ci ne seront pas forcement d’accord pour etre gendarmés sur leurs consommations ; de plus ,ce systeme permetra a “erdf” de supprimer tous les postes de “releveur de compteurs” ;

fredo
Invité
il semble que les réclamations aient à priori été entendues par EDF/ERDF si j’en crois le site ERDF au sujet Linky: “Les clients pourront visualiser leur consommation d’électricité et ainsi mieux la maîtriser, en se connectant par exemple sur Internet ou via un smartphone.” Mais l’enfer se nichant dans le détail: – est-il bien prévu que l’accès online aux données conso soit gratuit ? – la conso instantanée sera-t-elle disponible? – la comparaison avec l’année précedente sera-t-elle affichée? -l’interface sera-t-elle paramétrable? – avec quel délai par rapport au temps réel les donnée seront-elles disponibles? j’imagine que ça fera partie des… Lire plus »
Tech
Invité
j’ai déjà posté la dessus, mais le linky actuel défini il y a plus de 10 ans !!!! est une bouse en l’état. et son parametrage strict à causé bien des soucis à certains utilisateurs (coupures intempestives!) il ne servirait uniquement qu’à erdf pour facturer suivant les périodes d’utilisation!. il faut un linky 2 (ou 10!) orienté communication avec le producteur et le consommateur. et tout cela en toute confidentialité. et avec des possibilité de communication avec les équipements, qu’il faut normaliser et développer (chaque appareil connecté devrait devrait pouvoir indiquer sa consommation max et en régime continu, ainsi que… Lire plus »
Jms
Invité
sa me fait bien rire quand on parle de gestion intelligente de la consomation de lancer sa machine à lessiver quand c’est plus favorable au réseau. Moi je vous dit que ma femme aura vite fait de balancer une connerie parreil par la fenêtre parce que, monsieur, la machine y faut qu’elle tourne quand elle à le temps de la faire tournée et que tout çà s’intègre dans son horaire de travail et de temps libre, si je puis dire. idem pour tout le reste, séchoire, fer à repasser, cuisinière etc. Sans parler des effets nocif de toute ces conneries… Lire plus »
Dan1
Invité
Ben, je sais pas s’il y a vraiment besoin de Linky pour laver la vaisselle et le linge en heure creuse (par exemple la nuit). C’est bête, mais nous utilisons depuis plusieurs années la fonction départ différé du lave-linge et du lave vaisselle et les deux se débrouillent seuls pour démarrer vers trois heures du matin. Avant nous utilisions des programmateurs. Evidemment, il vaut mieux avoir des appareils silencieux, être en maison particulière et avoir une buanderie. Et re-évidemment, si on est pressé on peut faire autrement. Voilà pour les gros consommateurs réguliers. En revanche, j’ai plus de mal avec… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Ca prouve bien que vous êtes un adversaire nucléocrate de la transition energétique. Avec n’importe quel enregistreur numérique, vous pouvez très bien regarder le journal de 20h00 à 3h00. Suffit juste d’un peu de volonté….En plus en hiver, je ne vous parle pas du contenu en carbone de votre journal…. C’est juste désolant de voir des attitudes pareilles.

Dan1
Invité

D’accord, je n’ai pas une attitude écologique, mais c’est que 80W à 20h00. Bon, demain j’enregistre et je visionne à 3h00 du matin !

Sicetaitsimple
Invité

“Que ” 80W, vous aggravez votre cas! Sur une demi-heure, c’est 40Wh. A presque 1000g/kWh en charbon marginal à 20h00, ça fait 40g de CO2. Nous entrons dans l’hiver, c’est important… Bon, l’été s’il y a un bon vent sur l’Europe à 20h00 (pour le soleil, c’est malheureusement raté) , il y a des jours sans charbon (à vérifier auparavant sur CO2mix de RTE). Dans ce cas là, n’hésitez pas! Quand vous êtes ou quand vous serz en en retraite, n’hésitez pas à me solliciter pour des conseils pour le journal de 13h00.

Sicetaitsimple
Invité

Décidement… Il fallait bien sûr lire ” Si vous êtes ou quand vous serez”. Plus serieusement, je vous avais adressé une question que vous n’avez peut-être pas vue il y a quelques jours, a propos de Delsatis: Vous comprenez de quoi on parle? Les stats EnTSOe permettent-elles de s’y retrouver?

Tech
Invité
à jms oui vous pouvez consommer quand ca vous chante, ce n’est pas un compteur qui vous en empêchera(i) par contre si vous souhaitez participer la réduction du pic de consommation vous le pouvez aussi et cela ne devrait pas vous frustrer outre mesure ;o) pour les dupond et T dan1 et sicétait simple, dans leur show : je consomme moins de CO2 que toi avec mon nucléaire imaginez un instant que toutes les machines à laver et le reste, soit programmés 3 heures après 20 heures et bien le pic serait à 23 heures :o)) et attention votre enregistreur… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Au delà du fait que je n’ai pas compris grand chose à ce que vous dites dans la première partie de votre post et que nous pouvons avoir le droit de plaisanter un peu , je voudrais bien que vous m’expliquiez quelle “désinformation” je propage au sujet du stockage, dans la mesure ou vous m’intimez “de la cesser enfin”. J’attends vos arguments et vos exemples circonstanciés.

zelectron
Invité

Si Lynky permet de récupérer TOUTES les données recueillies par EDF chez l’abonné et les mettre à sa disposition ainsi que les statistiques en temps réel issues de tous les Linkys alors oui, admettons …

Dan1
Invité
A chelya. “La plus grosse consommation de votre foyer c’est votre congélateur et vote chauffe eau electrique” Pour ma part ce n’est pas vrai pour deux raisons : – je n’ai pas de cumulus électrique, – mon congélateur (de marque allemande) consomme environ 200 kWh par an. Je précise que la consommation du congélateur a été mesurée in situ et en été et hiver sur des périodes supérieures à un mois. Le constructeur donne 182 kWh/an et je trouve 10% de plus. Pour le réfrigérateur, c’est moins de 150 kWh/an. Evidemment c’est A++. Arrivé à ce point, il y a… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Si vous faites une recherche sur Enerzine, vous pourrez constater que j’ai très souvent évoqué l’eau chaude sanitaire comme un moyen de stockage très simple, pas cher et facilement pilotable. Je vous laisse chercher… Pas de bol, il se trouve ( si j’ai tout compris) que le chauffe eau electrique c’est pas bien vis-à-vis des nouvelle RT ou de leurs évolutions…. Espérons que le pragmatisme l’emportera..

Dan1
Invité

Vous faites une fixation sur le Niger ! Une question quand même, dans les pays qui n’ont pas, comme la France, de hauts fonctionnaires stupides (X mines ou autres énarques) existe-t-il aussi des cumulus électriques pour l’ECS ? Pour ce qui est du chauffage électrique, je rappelle qu’au pays d’Eva Joly, c’est 80 % du chauffage. Est-ce que les norvégiens ont plus de hauts fonctionnaires stupides ? Je voudrai aussi signaler que de nouveaux cumulus électriques avec pompe à chaleur intégrée font leur entrée sur le marché et sont déjà disponible dans les magasins de bricolage.

Sicetaitsimple
Invité
Ce qui est bien avec vous, c’est que vous pouvez raconter tout et son contraire en 2 posts successifs ( ici) ou parallèle ( cf. les fils Ouarzazate et WEO2012). Alors, que ce soit décidé par un x-mines ou n’importe qui donc dans un pays ou cette “spécialité” française n’existe pas, ça vous parait bien ou pas, le stockage d’energie par ECS? Ne vous censurez pas, si votre réponse est oui, on pourra toujours dire que pour une fois nos X-Mines ont pris une décision pas trop conne . depuis 40 ans au moins que les tarifs jour-nuit existent. C’est… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

J’espère que vous l’avez suivi entre hier Samedi et aujourd’hui car si on en croit ECO2Mix du jour (25/11) à 3h00 du matin il y avait 0MW de charbon sur le réseau et juste 235MW de gaz ( c’est du fatal, DK6 qui brule du gaz de haut fourneau). Il y avait près de 5000MW d’éolien aussi, faut dire, ainsi que 9400MW d”exports. Le plus embétant, c’est que le chauffage electrique n’a pas produit de CO2, ça va fausser les statistiques, tout ça à cause de l’éolien!

Sicetaitsimple
Invité

On notera au passage (suite du post précédent) que le nucléaire a prouvé une nouvelle fois que l’inflexiblité dont certains l’affublent est un mythe, puisqu’il produisait environ 55000MW samedi vers 10h00 et moins de 43000 ce matin vers 4h30. Ce n’est certes pas le top en matière économique, mais c’est techniquement possible contrairement à ce que certains prétendent. Et tant que ça se passe les quelques jours (de WE notamment) par an où l’éolien européen donne à fond, même l’impact économique n’est pas gravissime.

Sicetaitsimple
Invité

43000MW vers 5h00 ce matin, et plus de 52000MW vers 12h00. Quelle inflexibilité!

Dan1
Invité
Effectivement ces temps-ci la France fait n’importe quoi : en période de chauffage, on se promène à 30g de CO2 par kWh. C’est pas une bonne affaire pour la fameuse note ADEME-RTE qui visait un contenu du chauffage électrique à 600 grammes par kWh… pour les nouvelles installations. Car il est bien connu que plus on installe de chauffage électrique et moins on ferme de centrale à charbon ! Si en plus, on vient nous mettre de l’éolien en hiver… où va -t-on ? Est-ce que les éolistes se sont rendu compte que cela pouvez affaiblir les thèses des pourfendeurs… Lire plus »
Dan1
Invité

Le titre précédent c’est “sale temps pour le carbone”. Effectivement l’éolien s’est réveillé en France et aussi en Allemagne : On voit le réveil brutal car on passe de 320 MW le samedi 24 à 13h00 à plus de 16 000 MW à 14h00 aujourd’hui. Apparemment, les centrales thermiques allemandes ne suivent pas aussi vite.

Sicetaitsimple
Invité
Au même moment (ce matin vers 3h00), il y avait quand même nos bonnes vieilles cogénérations gaz (environ 3000MW) qui elles bénéficient d’une inflexibilité purement tarifaire et sont donc à fond du 1er Novembre au 31 Mars, pour une modique somme que je ne connais pas exactement (le tarif est complexe) mais qui est supérieure à 100€/MWh. Donc on importait du gaz, on emettait du CO2, et on payait 100€/MWh au travers de la CSPE pour ces 3000MW, alors que quasiment 10000MW non emetteurs de CO2 et au prix d’environ 40€/MWh pour le consommateur (part energie) étaient arrétés…. Donc, en… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Tiens, j’ai retrouvé un post, pas très vieux, octobre 2011, on parlait de Besson: Renouvelables et chauffage electrique Dan1 m’a précédé, et je suis bien sûr d’accord sur ce point. Rappelons que certains peuples cités souvent comme exemplaires donnent effectivement l’exemple: -en Norvège (excusez moi je n’ai pas vraiment le temps de chercher les stats), la production d’électricité est quasiment 100% renouvelable ( hydro) et le chauffage est très majoritairement electrique. -au Danemark, il est de plus en plus envisagé et réalisé d’installer des chaudières electriques sur les réseaux de chaleur pour se subsituer au gaz ou au fuel quand… Lire plus »
wpDiscuz