Enerzine

Delphine Batho a visité des démonstrateurs d’efficacité énergétique

Partagez l'article

Delphine Batho, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a effectué le 10 janvier 2013, une visite au Siège Social de Schneider Electric, à Rueil Malmaison afin de souligner l’importance des solutions d’efficacité énergétique active dans le cadre de la transition énergétique.

Schneider Electric est un groupe français, leader mondial dans ces domaines mêlant ingénierie électrique et technologies d’information et de communication. Dans le cadre de ce déplacement, Delphine Batho a visité les démonstrateurs d’efficacité énergétique active de Schneider Electric puis elle a assisté aux présentations des solutions d’efficacité énergétique dans différents domaines.

La Ministre a déclaré qu’elle était convaincue que l’efficacité énergétique active faisait partie des solutions indispensables à développer pour atteindre les objectifs de réduction des consommations d’énergie et des réductions de CO2 tels que définis dans le plan Bâtiments 2020. Elle a annoncé que plusieurs types de mesures seront intégrées dans le cadre du débat sur la transition énergétique.

Jean-Pascal Tricoire, Président du Directoire de Schneider Electric et Guy Dufraisse, Président de Schneider Electric France lui ont présenté, à travers des exemples concrets, ce qu’apportent les solutions d’efficacité énergétique active dans le domaine des bâtiments, notamment. Ces solutions pour « consommer mieux et consommer moins » existent et ont toute leur place dans le débat sur la transition énergétique. Leur impact est important, que ce soit en termes économiques, puisqu’elles permettraient de réduire de 13 à 20 milliards d’euros la facture énergétique nationale,ou que ce soit en termes d’emploi, puisque leur développement permettrait de créer 56.000 emplois en France.

Par ailleurs, dans le contexte de développement rapide des sources d’énergies renouvelables intermittentes, et de multiplications des applications électriques (mobilité électrique, pompes à chaleur etc.) de demain, les smart-grids (systèmes électriques intelligents) assureront une meilleure adéquation entre l’offre et la demande d’électricité.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    9 Commentaires sur "Delphine Batho a visité des démonstrateurs d’efficacité énergétique"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    fredo
    Invité

    efficacité énergétique dit moins d’énergie vendue par les fournisseurs d’énergie donc l’objectif est d’augmenter leur marge nette en valeur, donc d’augmenter leur chiffre d’affaires. Seule solution pour concilier ces 2 réalités: vendre moins d’énergie mais plus chère!

    Sicetaitsimple
    Invité

    ce qu’on bien compris les développeurs ( du tout petit au tout gros) de projets photovoltaiques! Pas des masses de production mais très chère!

    Bachoubouzouc
    Invité

    … qui comme d’habitude n’a pas la moindre preuve pour appuyer ce qu’il dit.

    Sicetaitsimple
    Invité

    La différence , c’est qu’un EPR de Flamanville ou une centrale charbon supercritique produit ( hors maintenance programmée ou pb) 24/24, 7/7…allez disons 80% du temps ou plus. C’est un peu différent pour le PV, et là vous pourrez déployer toute votre mauvaise foi, peu de lecteurs d’Enerzine pourront vous croire….La nuit est tombée depuis 4h environ à l’heure où j’écris, vers 9h00 demain matin les onduleurs francais vont doucement commencer à s’étirer ….pour une journée très calme.

    Bachoubouzouc
    Invité

    …une nouvelle fois où un antinucléaire ramène le sujet sur la table.

    Sicetaitsimple
    Invité

    Et pendant ce temps là le beurk nucléaire francais produit entre 57000 et 58000MW 24/24….

    Sicetaitsimple
    Invité

    Une question: Si a France avait 63GW de PV installés (autant que le nucléaire), soit environ le double de la puissance PV installée en Allemagne, elle aurait produit aujourd’hui entre 10 et 15 GW entre 11h00 et 14h00, beaucoup moins avant et après, et rien entre 17h00 et 9h00. Alors, par rapport aux 57GW+ entre 0h00 et 24h00 produits par le nucléaire, vous complétez comment? Une réponse SVP, il n’y a pas que moi qui l’attend, beaucoup de lecteurs d’Enerzine sont avides de solutions très simples dont vous semblez détenir le secret.

    Sicetaitsimple
    Invité
    La question c’était: « Alors, par rapport aux 57GW+ entre 0h00 et 24h00 produits par le nucléaire, vous complétez comment? Je n’ai rien compris à la necessité d’interrompre les imports d’Allemagne mais bon….Dans tous les cas c’est moins de 10TWh, je ne vois pas ce que ça change… La question reste entière, ce qui ne veut pas dire (et je ne pense pas l’avoir dit un jour) qu’il ne faut rien faire. PS; le nuclléaire n’est effectivement pas capable de produire plus le jour que la nuit quand il est à pleine charge , je l’admets (et c’est pareil pour tout… Lire plus »
    b api
    Invité

    Je vous rappelle que la pointe de puissance de près de 100.000 MW se passe en hiver à 19Heures. La consommation minimale vers 4 heures du matin est de l’ordre de 70.000 mW. C’est facile à calculer: 70% de la puissance nécessaire en France est stable et permanente, et « seulement » 30% est variable. A travailler de bien des manières, avec ou sans ENR ! Les comportements et les smart grids peuvent y faire beaucoup plus.

    wpDiscuz